• [Fanfiction] No Regret -- Act I - Uncontrolled Love : Chapitre 9

    [Fanfiction] No Regret -- Act I - Uncontrolled Love : Chapitre 9

     

    No Regret

    Act I - Uncontrolled Love

    Chapitre 9

     

     

    ~~~ 23 mai  2010 ~~~

     

     

     

    Le corps de Junmyeon bien calé contre lui, Sehun avait dormi comme une masse. Lui qui attendait de tomber de fatigue pour s’endormir à même le sol depuis des années. Il se demandait depuis combien d’années n’avait-il pas dormi dans un lit. Le plus jeune avait l’impression que son inconnu était fait pour loger parfaitement contre lui. 


    Leurs jambes entrelacées, Sehun resserra doucement sa prise autour du dos de Junmyeon lové contre lui. Il pourrait rester des heures dans cette position. Le souffle chaud de son aîné contre la peau de son cou colorait ses joues d’un jolies rose. Et pourtant, il ne bougerait pour rien au monde. Il enfouit son nez dans les cheveux blonds de son ami. L’odeur de fraise le happa. 



    Sehun s’était rendormi. Il n’avait jamais autant dormi dans ses souvenirs. Lorsqu’il se réveilla cette fois-ci, Junmyeon le fixait intensément toujours accroché à lui. Le plus jeune ne savait pas que son inconnu le regardait dormir depuis maintenant une heure. L'aîné n'osant pas réveiller le plus jeune, avait fini par admirer chaque détail du visage de l’autre. 


    Sehun se recula un peu surpris d’une telle proximité. Elle ne l’avait aucunement dérangé lorsque son inconnu dormait, mais maintenant qu’il sentait son regard sur lui, la gêne était trop forte. 


    “Bien dormit ?”


    - Ça faisait longtemps que je n’avais pas aussi bien dormis hyung”



    Junmyeon lui sourit tendrement. Il savait que le plus jeune dormait presque toujours à même le sol. Il se sentait vraiment heureux d’avoir pu aider son Sehun-nie à dormir paisiblement. Le sourire qui illuminait le visage de son inconnu, rendait Sehun infiniment heureux. Une douce chaleur l’enveloppa. Il avait l’impression de pouvoir tout affronter, tout supporter si son hyung était là pour le soutenir.


    “Hyung, Je…”



    L’espace d’un instant, Sehun s’était sentit capable d’avouer ce qu’il avait sur le cœur. Il avait pensé pouvoir dire à Junmyeon à quel point il le rendait heureux, qu’il avait envie de l’avoir rien que pour lui. Il voulait découvrir toutes ces choses qui rendent les gens heureux avec lui. Il aimerait temps lui dire que son sourire ne cessait de soigner son cœur. Mais les mots étaient resté planté dans sa gorge. Incapable d'exprimer ce qu’il ressentait, il sentit les larmes pointait.


    Junmyeon touchait par l’émotion du plus jeune ne put se retenir. Même si aucun mot n’avait été prononcé, il avait compris. Il comprenait les doutes et les peurs du plus jeune. Il attendrait jusqu’à ce qu’il soit capable de l’avouer à voix haute. Il ne laisserait pas tomber. Jamais. Le plus âgé vint caresser la joue du plus jeune.

     

     

    “C’est bon Sehun-nie, Hyung attendra que tu soit près.”

     

     

    Sehun ferma les yeux, apaisé par les caresses de son aîné. Invincible, était le mot qui lui vint à l’esprit en premier. Il commençait doucement à croire au bonheur. Tout son corps uniquement concentré sur la main de son ami sur sa joue. Un sourire vint prendre place sur son visage. Pour la première fois depuis longtemps, il était totalement heureux et détendu. 


    Junmyeon vint lui déposer un baiser dans les cheveux avant de partir prendre sa douche. Quand il avait vu le plus jeune, totalement à sa merci, sourire de la sorte, il avait eu du mal à se contrôler. Il n’arrêtait pas de se demander comment l’autre arrivait à être si sexy et à la fois si innocent. 


    En sortant de la douche, il découvrit un Sehun allongé façon étoile de mer sur le lit. Il était perdu dans la contemplation de son téléphone. Son tee-shirt légèrement remonté semblait dévoilé un corps musclé. Cette vision rendait fou le plus vieux. La vue ne lui en dévoilait pas assez à son goût, mais en même temps beaucoup trop. Il ne put contrôler ses mouvements pris d’un désir soudain de toucher cette peau blanche.


    Junmyeon vint s’installer entre les jambes écartées du plus jeune. Sehun sortit de la contemplation de son téléphone pour regarder son aîné surpris. Son inconnu vint passer ses deux mains sur son torse, remontant toujours plus le tee-shirt. Le plus âgé semblait apprécier la vue. Les mains douces de Junmyeon sur son corps avait provoqué une réaction incontrôlée chez le plus jeune. 


    Son corps s’était soulevé de lui-même venant accentuer la caresse de son inconnu contre lui. Sehun resta bloqué dans cette position, le rouge aux joues, ne sachant pas s’il souhaitait que ses mains continuent de le toucher ou s’il voulait que ça s'arrête. Il se sentait tellement honteux que son corps réagisse de la sorte à une simple caresse. Mais le regard qu’il avait vu sur Junmyeon lorsque son corps avait réagi lui avait fait comprendre que ce n'était pas une mauvaise chose. 


    “Je me disais bien que tu nous cacher des tablettes de chocolat !”



    Junmyeon avait essayé de rendre ce geste normal. Mais ses mains, toujours collées au corps du plus jeune, ne trompaient personne. Il savait qu’il devait arrêter avant de ne plus pouvoir faire marche arrière. Mais Sehun le surprit de nouveau en venant soulevé son tee-shirt révélant ses abdos sur sa peau laiteuse. 


    “Je pensais que Hyung n’en avait pas.”



    Le rire de Sehun envahit la pièce. Junmyeon le rejoignit dans cette bulle de bonheur. Ils restèrent au lit encore quelques heures, discutant de tout et de rien, n’ayant plus aucune notion du temps. À un moment, le ventre du plus jeune se fit entendre. Le plus âgé comprit qu’il était l’heure de manger. Lorsqu’il se leva pour aller voir dans son frigo, Sehun rigola.


    “Tu es sûr que tu ne veux pas qu’on commande plutôt ?”


    - Tu ne veux pas manger ma nourriture ?”



    Sehun fut déstabilisé par le regard de chiot que lui lancé Junmyeon. Si son aîné le regardait de la sorte, il mangerait tous les plats carbonisés du monde. Il serait même capable de faire le tour du monde à pied s’il lui ordonnait. Totalement envoûté par cette bouille de bébé, il se leva pour rejoindre Junmyeon dans l'embrasure de la porte.

     

     

    “Allons cuisinait !”

     

     

    Ils s’essayèrent à la création de crêpes. Bien que la recette fût marqué “très facile”, les deux compères la qualifieraient d’ultra difficile. Une partie de leur goûter était cramée alors qu’une autre n’était pas assez cuit. Il ne fallait pas non plus s’attendre à une forme quelconque. Quelques crêpes étaient correctement cuites bien qu’en lambeau.


    Ils ne savaient pas combien de temps ils avaient passé dans la cuisine. Riant toujours un peu plus que la minute d’avant. Bien que leur repas n’avait pas l’air des plus comestible, les deux hommes étaient heureux. Sehun fut même surpris en mangeant un morceau de leur création, ce n'était pas si mauvais que ça. Il en prit un morceau, qu’il tendit à Junmyeon qui vint le dévorer sans hésitation. 

     


    “Mais c’est vachement bon !”


    - Ouai !”


    Junmyeon se dit qu’il allait peut-être enfin apprendre à cuisiner. Lorsqu’il voyait le regard émerveillé de Sehun devant la nourriture, il se dit qu’il aimerait bien pouvoir lui cuisiné encore quelque chose pour revoir ce regard. Mais il savait qu’il avait encore du chemin à parcourir. Une fois l’estomac de son petit Sehun bien remplie, les deux garçons s’installèrent devant un jeu vidéo. 


    C’était la première fois que Sehun jouait à ce genre de jeu. Ses parents interdisaient formellement toutes sortent de console dans la maison. Junmyeon lui fit l’inventaire de toutes ses consoles et ses jeux. Il lui commenta les points faibles et les points forts de chacun. Finalement, Sehun choisit un jeu de course, émerveillé devant autant de chose qui lui était habituellement interdite.


    Sehun gagna chacune des parties sous les encouragements de Junmyeon. Il ne savait pas trop si c’était la chance du débutant ou si Junmyeon faisait exprès de le laisser gagner. À vrai dire, il s’en foutait complètement, il était heureux de jouer ainsi avec son aîné. 


    Plongé dans cette bulle de bonheur, les deux hommes n’avaient pas vu le temps passé. Le téléphone de Sehun les fit tous les deux sursauter. Sa mère l’appeler pour savoir pourquoi il n'était toujours pas rentré. Junmyeon regarda l’heure un peu contrarié puis fut surpris de découvrir qu’il était déjà vingt heures passées. Il n’avait pas vu le temps passé. Il aurait bien aimé pouvoir garder Sehun avec lui encore un peu plus. Cependant, il savait que sa mère voulait qu’il soit là pour pouvoir voir sa grand-mère venue leur rendre visite.


    À contre cœur, les deux hommes se préparèrent pour sortir. Junmyeon conduisit lentement afin de faire durer le moment encore un peu plus. Une fois garé à quelque mètre de la maison du plus jeune, Junmyeon vint caresser la joue du plus jeune qui semblait triste. Il avait envie de le serrer dans ses bras avant de faire demi-tour et de le garder rien que pour lui. Sehun lui sourit tristement.


    Le plus jeune ne voulait pas quitter son inconnu. Il n’avait jamais été aussi heureux. Il s’était senti si bien, tellement lui-même avec Junmyeon. Il avait envie de pouvoir continuer à rire avec lui. Il ferma les yeux berçait pas la caresse. Son aîné vint lui déposer un baiser sur le front. Sehun se détacha à regret avant de sortir de la voiture. Junmyeon attendit de voir que le plus jeune était bien rentré chez lui avant de redémarrer le cœur lourd.


    Les hurlements de sa mère à son égard l’accueillir. Le bonheur était fini. C’est vrai, qu’il lui avait dit qu’il serait de retour dans la matinée. Il avouait aussi qu’il ne l’avait pas prévenu. Mais elle ne se préoccupait rarement d’où il était et de ce qu’il faisait. Mais elle se devait de jouer à la mère exemplaire devant sa belle-mère. Cependant, ses cris stridents ne trompaient personne. Sehun la contourna pour venir câliner sa grand-mère, seule figure d’amour maternel qu’il connaissait.

     

     

    ~~~  Présent ~~~

     

     

     

     

    Jongae avait été surpris de voir qu’une demande de visite avait été faite la veille pour rencontrer le condamné. Le jeune homme était enfermé depuis plus d’un mois est personne n’avait semblé s’intéresser à son sort. Mais, la veille, sa mère avait demandé à le voir. Jongdae se demandait comment une mère pouvait attendre aussi longtemps avant de voir son fil. Il imaginait sa mère venant le voir tous les jours à la prison. 


    Sa mère serait même capable de camper devant celle-ci afin de le voir le plus possible. Cela le fit doucement rigoler. Avant de reprendre quand les gardiens firent rentrer Sehun dans la pièce. Jongdae ne l’avait pas vue depuis plusieurs jours, car le jeune homme avait été mit en isolement. Du coup, le psychologue ne savait pas par quel bout commencé leur discussion du jour. Mais il pressentait que seul lui parlerais aujourd’hui. Cependant, il tenta quand même de poser la question qui le taraudait.


    “Pourquoi n'avez-vous pas voulu voir votre mère hier ?”



    Sehun le fixa intensément un long moment. Jongdae crut qu’il avait ravivé la colère du jeune homme. Mais lorsque celui-ci rit, il en fut encore plus déstabilisé. Jongdae ressemblait à un fils à sa maman. Sehun se demandait comment lui dire que toutes les mères ne sont pas aussi aimantes. Il se demandait même pourquoi celle-ci était venue, sûrement pour faire bien devant ses amis. Il l’imaginait jouant la mère éplorée. Elle devait adorer ça.


    “Ça fait longtemps que je ne la considère plus comme telle.”



    Les mots étaient durs. Jongdae le regarda surpris. Il se demandait comment un enfant pouvait autant haïr sa propre mère. C’était un sujet qui n’avait pas été creusé dans le dossier. Il était juste marqué que le jeune homme avait grandi dans une famille aimante sans aucun manque. Et pourtant, Jongdae pouvait sentir que cette famille n’était pas aussi parfaite qu’elle en avait l’air.


    Sehun ne savait pas depuis combien de temps il n’avait pas vu sa mère. Pourtant, elle ne lui manquait en aucun cas. Le psychologue de ne semblait pas vouloir lâcher le sujet de sa mère. Alors, pour le détourner de sa fixation, il lui racontait l’anniversaire de Junmyeon. Il se retenait de lui dire à quel point son aîné était beau. Mais ça, Jongdae l’avait bien compris.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :