• [Fanfiction] No Regret -- Act I - Uncontrolled Love : Chapitre 3

    [Fanfiction] No Regret -- Act I - Uncontrolled Love : Chapitre 3

     

    No Regret

    Act I - Uncontrolled Love

    Chapitre 3

     

    ~~~ 31 Mars 2010 : Sehun ~~~

     

                    

     

    Sehun avait été perdu dans ses pensées toutes la journée. Il cherchait depuis une semaine un moyen de pouvoir revoir son inconnu qui n’en était plus vraiment un. Le jeune homme se dit qu’il devait aller faire de nouveau un tour au parc, peut être que Junmyeon y serait. Il l'imaginer étendu sous un arbre un livre à la main. Il s’allongerais à ses côtés pour l’observer dans les moindres détails. Sehun voulait lui parler pour essayer de comprendre ce qu’il lui arrivait. Jongin lui sauta sur le dos, le sortant brutalement de sa rêverie.

     

     

    “Kyungsoo nous as invité à sa fête ! Toi, Taemin et moi ont va à une fête de gars de l'université !! Ne dit pas non, y aura Junmyeon. Je passe te cherchais à 19h”

     

     

    Après lui avoir ébouriffer les cheveux, Jongin répartie se dandiner, trop heureux de voir Kyungsoo. Il avait lu en Sehun comme dans un livre ouvert. Effectivement, le plus jeune cherché déjà une excuse pour ne pas y aller quand l’autre avait prononcé le nom magique. Sehun ne s’était jamais senti à son aise dans ce genre de fête, il n’arrivait pas à y trouver sa place. Il aurait préféré rester chez lui, à danser en pensant à son inconnu. Mais c’était là sa chance de le revoir. Il devait y aller.

     

    Sehun était rentré depuis à peine quelques minutes que son téléphone sonna. C’était Taemin qui voulait s’assurer que le jeune homme allait pas se défiler. Sehun grogna qu’il viendrait s’il trouvait comment s’habiller se qui fit rire l’autre. Après avoir raccroché le garçon se posa devant sa penderie grande ouverte. Comment allez t il s'habiller ?! Sehun s'assit sur son lit dépiter. Il n’avait plus beaucoup de vêtement parfaitement ajusté à sa taille.

     

    Il avait tellement peur que les autres recommencent à se moquer de lui. Sehun était terrifié à l’idée de faire honte à Junmyeon devant ses amis d’université. Il s’imaginait l’autre l’ignorant à la fête comme s’il ne se connaissait pas. Une vérité frappa Sehun, il ne s’était rencontré que deux fois, parler une fois, rien n’obliger Junmyeon à venir à lui alors qu’il y aurait tout ses amis. L’idée que cette fête était une mauvaise idée le traversa de nouveau.

     

    La tristesse l’envie alors que l’image de Junmyeon lui souriant apparu devant ses yeux. Sehun se releva est partie à la recherche de vêtement décent. Après avoir retourné toute son armoir, le garçon finit par opter pour un pantalon bleu marine et une chemise en jean, le tout assorti de basket basse noir. Il passa ensuite devant le miroir essayant de placer ses cheveux un peu relevé. Le jeune finit par s'arrêter à moitié satisfait mais il n’avait plus le temps.

     

    Enfin prêt, il était sorti de sa chambre pour aller attendre Jongin devant sa porte afin que celui-ci n’est pas à le chercher longtemps. Au moment où il franchissait la porte, sa mère l’attrapa pour lui souhaiter une bonne soirée. Il l’avait prévenu qu’il rentrerait surement tard. Bien qu’il n’ai que seize ans, ses parents n’avaient rien dit, simplement heureux qu’il se soit fait des amis. Sa mère lui fit un clin d’oeil en disant qu’il allait faire craquer toutes les filles tellement il était beau.

     

    Sehun prit alors conscience qu’il avait passé deux bonne heures à se préparer méticuleusement pour un homme. Il n’arrivait toujours pas à comprendre ce qu’il ressentait pour Junmyeon. Mais ça ne pouvait pas être de l’amour. Il n’avait jamais été attiré par les hommes bien que pas tellement plus par les femmes. Il avait toujours vécu dans un foyer prônant les valeurs du couple homme-femme. Sehun n’avait jamais pensé à un homme comme partenaire, mais voilà que l’inconnu remettait en cause toutes ses certitudes.

     

    Il hésita à aller à la fête ayant peur de plus pouvoir faire marche arrière. Il avait peur que l’autre le rejette, qu’allait-il bien pensé d’un gamin accro à lui après seulement deux rencontre. Un gamin qui se retrouvait perdu au milieu d’un chamboulement de sentiment inconnu et nouveau. Il s'apprêtait à faire demi-tour quand Jongin le héla.

     

     

     

    ~~~ 31 Mars 2010 : Junmyeon ~~~

     

     

     

     

    A quelque rue de là, dans la maison de Kyungsoo, deux hommes se préparer également. Junmyeon rigola en voyant leur tenu, ils étaient encore une fois assortie. Ça leur arrivait souvent, au point qu’il finissait par se consulté le matin pour être sûr de ne pas porter des vêtements qui se ressemblait. Mais encore une fois c’était arrivé. Kyungsoo portait un jean noir tout comme Junmyeon. Le plus âgés avait opté pour une chemise blanche au col noir alors que l’autre avait choisi un t-shirt blanc.

     

    “Tu crois que c’est une bonne idée ?”

     

    Kyungsoo n’avait pas besoin d’en dire plus, Junmyeon avait compris à quoi il faisait référence. C’est lui qui avait demandé à son ami d’inviter le jeune lycéen. Il prêtait rarement attention aux autres en dehors de ses amis proches mais quelque chose de bizarre c’était passé entre lui et le jeune homme. Il avait du mal à mettre des mots sur ses sentiments. Il est vraie que le jeune était tout à fait à son goût mais quelque chose d’autre lui donné envie de revoir le garçon.

     

    “On le connaît à peine, continua Kyungsoo

     

    - Je sais, mais j’ai envie de le connaître. L’autre à aussi envie de le connaître.

     

    Kyungsoo ne dit plus rien. Il échangea un bref regard avec Junmyeon. Il ne pouvait rien contre l’autre. A vraie dire, il en avait même peur mais ça il ne le dirait jamais à son ami. Quelqu’un vint s’acharner contre la sonnette. Les deux compère rigolèrent, Luhan n’avait vraiment pas changé malgré leur trois mois de séparation. Bien qu’il était plus vieux, Luhan passé beaucoup de temps avec les deux garçons depuis de nombreuses années.

     

     

     

    ~~~ 31 Mars 2010 : Soirée ~~~

     

     

     

    Les garçons venait d’arriver devant la porte. Jongin agrippa Sehun sentant le stress montait. Taemin les avait prévenu qu’il arriverait un peu plus tard avec sa petite amie. Ils allaient devoir rentrer tout seul. Sehun pouvait entendre la musique et les rire se mêlaient depuis l’intérieur. Une boule dans son ventre se forma, trop tard pour faire marche arrière. Jongin finit par appuyer sur la sonnette alors que ses doigt refermé leur prise sur le bras de Sehun.

     

    Un homme qu’il ne connait pas leur ouvrit la porte. Son visage était tellement fin que Sehun se dit qu’il devait être populaire. Jongin n’avait pas desserré sa prise. Qui était cette homme qui se permettait d’ouvrir chez Kyungsoo. L’homme les attrapa par le bras afin de les tirer à l’intérieur. Il les entrainat à sa suite sans leur adresser un regard. Finalement il se stoppa à quelque pas de Kyungsoo et Junmyeon.

     

    Les deux garçons semblait en pleine discussion avec un homme au trait très masculin. Ils ne le connaissait pas mais il ne pouvait s'empêcher de se sentir impressionner. Sehun posa son regard sur Junmyeon. Toute ses peurs revenant le hantait. Si Jongin n’était pas fermement agrippé à son bras, il se serait déjà enfuie.

     

    “A qui sont ses deux grand bébé ?

     

    - Luhan ! répondirent Kyungsoo et Junmyeon en coeur.

     

    - Quoi ? Ils sont mignons, j’en veux bien un.

     

    Lorsqu’il sentit les deux regards noir se posé sur lui, Luhan relacha sa prise sur les jeunes hommes. Il s’éloigna feignant d’avoir été appelé plus loin. Kyungsoo s’approcha des garçon pour les saluer et s’excuser du comportement de son ami. Jongin finit par relacher sa prise sur Sehun pour suivre le plus âgés

     

    Le jeune resta ainsi planté au milieu de la foule du salon à fixer son inconnu. Il avait teint ses cheveux en blond depuis la dernière fois qu’il s’était vu et Sehun ne pouvait s'empêcher de le trouver encore plus beau. Junmyeon s’approcha de lui mais l’homme l’attrapa pour le tirer contre lui. Il se pencha à son oreille pour lui murmurer “bon choix” avant de lui déposer un léger baisé sur la nuque.

     

    Les entrailles de Sehun se tordirent alors que des larmes essayé de dépasser la barrière de ses yeux. Sa lèvre inférieure tremblat. Il ne savait pas s’il était triste, s’il était en colère ou juste déçu. Déçu d’avoir était assez stupide pour penser qu’un homme s'intéresserait à un gamin comme lui. La fête était fini pour lui. Sehun tourna les talons pour s’éloigner. Un bras l’attrapa.

     

    “Sehun ! Ça va ?  Tu es devenu tout blanc. Tu te sens pas bien ?”

     

    Junmyeon le regardait inquiet alors que sa main était toujour attaché à son tee-shirt. Le jeune garçon se sentait perdu. Il ne savait pas quoi répondre. L’autre devait seulement avoir pitié de lui. Sehun voulait juste rentrer chez lui, s’enfermer dans sa chambre pour danser. La main du plus vieux vint se poser sur front pour vérifier sa température. Alors Sehun céda et décida de répondre une demi vérité.

     

    “Je ne supporte pas très bien la foule.”

     

    Junmyeon le regarda surpris, puis le tira à travers les pièces avant de déboucher sur une petite cours tranquille où quelque personne discutait ensemble. Sehun fut surpris de la gentillesse de l’autre. Il décida cependant de ne pas se faire de fausse idées. Il ne savait pas quoi dire, lui qui n’était pas bavard de nature. Son inconnu le tira à nouveau vers un banc.

     

    “Yixing est un excellent danseur, si tu as besoins de conseil n’hésite pas à lui demander, voyant le visage interrogateur du garçon, Junmyeon précisa. L’homme avec qui j'étais.”

     

    Cette homme le battait donc sur tous les fronts. Il se sentait impuissant. Si seulement il était quelque années plus tôt, il aurait peut être eu une chance. Mais que voulait il réellement, Sehun ne savait pas. Parfois il pensait à l’autre comme un frère, comme un ami et d’autre, comme quand il avait Yixing l'embrasser, il le voyait comme un petit ami, comme son Junmyeon. Alors il hésita, mais lâcha la question qui lui torture l’esprit.

     

    “Hyung, est-ce que c'est ton petit ami ?”

     

    Junmyeon rigola. Sehun se demandait se qu’il avait bien pu dire de drôle. Il avait bien vue cette homme lui déposer un baiser. On embrasse pas un ami comme ça. Sehun en était persuadé mais il voulait l’entendre de la bouche de son inconnu. Une part de lui voulait entendre la réponse et l’autre ne voulait en aucun cas l’entendre.

     

    “Yixing-ah est un très très bonne ami. Comme tu as pu le voir, il est très tactile. Te met pas en colère si jamais il te touche un peu partout.”

     

    Sehun pu enfin se détendre. Peut être que finalement il avait une petite chance. Il devait la saisir. Ils continuèrent de discuter ensemble durant de longue minutes qui se transformèrent en heures. Parfois aucun des deux ne parler, mais ce n’était pas gênant pour autant. La présence de l’autre suffisait.

     

    Junmyeon lui raconta qu’ils faisaient cette fête pour Luhan qui venait de revenir de Chine. Il lui avoua qu’il n’aimait pas tellement les grosses fêtes, il s’y sentait toujours un peu mal à l’aise. Il lui confia son amour pour l’écriture. Lorsqu’il en parler, Sehun voyait ses yeux briller d'excitation. Le jeune homme était tellement à l’aise avec son aîné, qu’il lui confia au combien il aimait la danse.

     

    A un moment, Jongin finit par venir le chercher, il était temps qu’ils rentrent. Sehun se leva à contre coeur. Il voulait rester avec Junmyeon. Lui qui n’avait plus ouvert son coeur à personne même sur des choses trivial s’était laissé guider par la douceur de l’autre. Il voulait en découvrir encore plus. Junmyeon lui donna son numéro avant de leur dire de faire attention sur la route.

     

    Sur le chemin du retour, aucun des deux garçon ne parla. Ils étaient chacun dans leur pensée. L’un était trop heureux d’avoir était présenté à tous les amis de l’homme qu’il aimait. L’autre d’avoir pu enfin approcher son inconnu de plus près. Un sourire béa ne quitta pas leurs visages. Pour la première fois depuis longtemps, Sehun était heureux.

     

     

     

    ~~~ Présent ~~~

     

     

     

    Une nouvelle routine s'était instauré entre le psychologue et son patient. Jongdae avait cessé de lui poser tout un tas de question laissant le condamné lui racontait les morceaux de sa vie dont il avait envie. C’est à travers les yeux de l’autre que Jongdae découvrait son monde. Les notes dans les rapports de police prenait vie. Les nom devenaient des être à part entière. Il apprenait à connaître et à aimer Junmyeon en même que l’histoire avancé.

     

    Le temps pendant leur séance passait de plus en plus vite laissant toujours Jongdae avec le sentiment qu’il manquait quelque chose. Les yeux du tueur en série brillé d’adoration à chaque fois qu’il prononçait le nom de Junmyeon. Le psychologue pouvait ressentir tout l’amour qu’il éprouvait pour le plus vieux le poussant à se demander ce qu’il s’était réellement passé. Le condamnée ne cessait de lui parler mais celui-ci ne lui donnait jamais d’information utile.

     

    Il avait cependant noté qu’à la fête où il s’était rendu cette année là, presque toute les victimes étaient précédentes. Au fur et à mesure qu’il découvrait la fête au travers de Sehun, le docteur prenait en note les noms cité. Une fois son patient partie, il avait rayé les noms des personnes mortes. Quelque chose l’avait frappé, il ne restait presque plus aucune personne vivante de cette fête. Il chercha dans son dossier le nom des rares survivants mais ne les trouva pas, la police n’avait pas essayé de les joindre.

     

    Jongdae nota leur nom sur un post-it afin de faire des recherches sur eux plus tard. Le docteur avait l’effroyable impression que quelque chose de beaucoup sombre et complexe se cacher derrière ses meurtres. Ils se souvient encore de sa première rencontre avec son patient. Il lui avait demandé directement s’il était coupable, le jeune homme encore étourdi de sa première nuit en prison, l’avait regardé surpris. Mais c’était sa réponse qui avait marqué Jongdae au point qu’il se repassait cette phrase en boucle dans sa tête.

     

    Il l’entendait encore « Si je vous dit que je suis coupable, je vais être tué. Alors oui, je suis coupable ». Le psychologue n’arrivait pas à comprendre la réelle signification de ses mots. Ou bien il ne voulait pas comprendre. Si la police à tort, un enfant innocent serait tué alors que le coupable vivrait sa vie. Si la police à raison, un gamin meurtrier serait tué. Mais dans les deux cas, seul Sehun détenait la réponse.

     

    Aucun membre de sa famille était venu le voir. Aucun amis avait appelé. Le jeune homme semblait seul au monde. La voix de son amant retenti à ses oreilles comme un rappelle à l’ordre. Il se souvint que la vieille Xiumin lui avait demandé si ce n’était pas parce que M. Oh Sehun était jeune et beau qu’il refusait qu’il soit coupable. Il n’avait pas su quoi lui répondre. Est-ce qu’il porterait le même intérêt à son patient s’il était vieux et moche ?

     

    Jongdae referma le dossier Oh alors que son prochain patient s’installer, un violeur de femme brune de plus de deux mètre lui donnant des sueurs froides à chacun de ses gestes.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :