• [Fanfiction] If it was a dream... : Chapitre 6

    [Fanfiction] If it was a dream... : Chapitre 6

     

    If it was a dream...

    ZOO

     

     

    Tao avait eu l’idée d’aller au zoo, celui de Séoul, dans l’espoir que son hyung et son dongsaeng puissent en découvrir un peu plus sur ces animaux qui prenaient possession d’eux. Ils avaient dû se déguiser, casquettes et masques afin de ne pas être repéré par leurs fans. Ils s’étaient répartis en trois groupes.

     

    Dans le premier, Tao, Kris, Luhan, Sehun, avaient pour mission d’aller interroger les soigneurs qui s’occupaient des nouveau-nés. Tao avait vu sur la brochure que de jeunes louveteaux avaient vu le jour il y a quelques semaines. Il était tout excité à l’idée de voir des louveteaux. Ils étaient également chargés d’en apprendre plus sur les loups ainsi que de savoir si l’un des louveteaux était noirs aux yeux saphirs.

     

    Le second groupe, Chanyeol, Baekhyun, D.O, Xiumin et Kai quant à eux étaient restés à l’appartement afin de faire des recherches sur le web. Les groupes du zoo leurs avaient également demandé de se tenir près si jamais les fans les remarquaient et qu’une évacuation d’urgence du zoo était nécessaire.

     

    Le dernier groupe, composé de Suho, Lay et Chen devaient aller voir l’enclos des loups afin de peut-être y apercevoir le loup de Junmyeon. Celui-ci était si excité à l’idée qu’il allait peut-être rencontrer son loup qu’il avait du mal à écouter ce que racontaient ses amis. Kris avait plusieurs fois tenté de le raisonner en lui disant que son loup ne s’y trouvait sûrement pas. Mais il n’arrivait pas à se retenir.

     

    Cependant, s’ils avaient su ce qui allait leur arriver, ils n’y auraient jamais mis les pieds. Ça avait été un crève coeur de laisser Kai à la maison. Mais il était plus prudent de le laisser là-bas avec les garçons et surtout DO pour veiller sur lui tant qu’il ne maîtrisait pas son pouvoir.

     

    Kai n’avait pas été de cet avis. Il n’avait pas arrêté de dire à Suho qu’il pouvait se contrôler, de ne pas le laisser. Junmyeon avait dû fuir le plus loin possible avant de céder à cette air de chien battu. Il était vrai qu’ils ne s’étaient jamais séparés depuis leur premier rêve.

     

    Suho devait avoué que ça l'inquiétait un peu, de le laisser tout seul. Si jamais il faisait une crise et qu’il n’était pas là, qu’est-ce qui arriverait. Junmyeon préférait ne pas y penser. Chen avait vu sur le panneau de l’enclos des loups que certains loups vivaient encore vers le mont Hallasan sur l'île de Jeju.

     

    Mais Suho n’y avait pas prêté attention, trop occupé à essayer de trouver son loup. Bien évidemment, comme Kris l’avait prédit pas de loup blanc. Les loups les regardaient avec curiosité. Un des loups, l’alpha, se rapprocha de Suho et se mit à grogner, retroussant ses babines laissant apparaitre ses crocs.

     

    Suho était soulagé qu’il y ait des barreaux entre lui et le loup. Lay et Chen s’étaient instinctivement collés à lui alors que le loup grognait de plus en plus fort. Il essayait de passer à travers les barreaux tout en fixant Suho. Junmyeon sentit un grognements monté du fond de sa gorge.  

     

     

    “Hyung ! Tes yeux !” s’exclama Chen surprit de voir pour la première fois les yeux dorés de son ami.

     

    Seul un grognement lui répondit.

     

    “ Merde ! Suho ! Chen faut qu'on le ramène à la maison !”paniqua Yixing.

     

     

    Il voulait leur dire qu'il maîtrisait mais en réalité il n'en était pas si sûr. Il avait de plus en plus de mal à contrôler ses grognements. Il avait envie de montrer les crocs, de montrer à ce loup qui commande. Un  autre grognement sorti de sa gorge.

     

     

    “Allez Suho, on rentre !” essaya de le résonner Jongdae alors qu’un frisson le parcourait à chaque grognements.

     

    Junmyeon finit par réussir à articuler quelques mots :

     

    “Pas partir.  Il doit pas gagné. ”

     

    “Mais si jamais quelqu'un nous voit ” implora Lay.

     

     

    Suho savait qu'ils avaient raison. Il le savait, il devait s'en aller. Si quelqu'un le voyait comme ça s'en serait fini d'eux, finit EXO. Pourtant, une autre partie de lui, lui intimait de rester là et de grogner encore plus fort. Il avait l'impression qu'ils seraient en danger s'il ne gagnait pas ce duel.

     

    Une douleur fulgurante vint le traversa de part en part. Son souffle se fit plus court, plus roque. Il avait mal,  c’était comme si quelque chose essayait de sortir de lui. Comment était-ce possible. Il avait l’impression que quelque chose en lui poussait ses côtes, lacérait ses chaires pour en sortir.

     

    Il s’écroula au sol sous la douleur. Lay et Chen ne comprenaient pas ce qu’il arrivait à leur hyung. Les yeux de Suho n’arrêtaient pas d’alterner entre le doré et leur couleur naturelle. Junmyeon voulait hurler de douleur. Il se mordit la lèvre de toute ses forces pour retenir ses cris. Lay remarqua que son hyung transpirait anormalement.

     

     

    “Chen ! Appelle Kyungsoo ! Vite !” ordonna Yixing paniqué.

     

     

    ---

     

     

    La louve cachait ses petits des regards indiscret. Tao s’énerva, il voulait voir le petit loup de Kai. Kris voyant que son panda allait faire un scandale au milieu du zoo décida de les emmener voir les soigneurs afin de ne pas revenir bredouille.

     

    Le soigneur s’émerveilla devant Luhan qui du prendre quelques photos avec lui en échange de quelques informations. Sehun regardait la scène d’un mauvais oeil, d’où cette homme osait poser les mains sur son Lulu.

     

    Le soigneur leur montra des photos des trois louveteaux, aucun ne ressemblait à ceux de leur amis. Tao demanda au soigneur de leur parler des loups.

     

     

    “Je m’occupe des loups depuis plus de dix ans, j’ai pu apprendre de nombreuses choses à leur côtés et je continue d’en apprendre. Tout d’abord, comme vous avez pu le remarquer les loups vivent en meute suivant une hiérarchie stricte.

     

    Le couple de dominant, les alphas, sont en général les parents de presque tout les membres de la meute. Ils dirigent et tous leur vouent un respect sans limite. Comme dans toute hiérarchie, ils y a les subalternes, parfois d’anciens alpha, qui prennent soin des petits comme de leurs propres enfants. Il arrive souvent qu’il y ait un Oméga au sein d’une meute. Il sera soumis à tout les autres, un peu comme un souffre douleur.

     

    Mais ils restent très lié ensemble comme une grande famille.”

     

     

    Kris avait prit des notes de ce que leur racontait le dresseur afin d’en faire part à son ami. Un sourire amusé avait prit place sur ses lèvres quand celui-ci avait parlé du couple d’alpha. Sehun avait eu la même réaction, il imaginait très bien Kris et Suho en alpha avec leur dix turbulent enfants.

     

    Tao voulait en savoir encore plus quand un appel inquiet de Xiumin les fit rentrer à l’appartement.

     

     

    ---

     

     

    La tache de ceux rester à la maison fut plus compliquée que prévue. Ils avaient passé une partie de l’après midi à essayer de calmer Jongin. Celui ci ne cessait de faire des allers retours dans le salon en essayant d’appeler Junmyeon toutes les cinq minutes. Il ne supportait pas l’idée de l’avoir loin de lui, comme s’il pouvait disparaître à tout instants.

     

     

    “Jongin, tout va bien, ils viennent juste de partir” essaya de le rassurer D.O voyant que le plus jeune paniquait de plus en plus.

     

     

    Il le prit par le bras et le traîna dans la cuisine où il leur avait préparer un goûter copieux. Baekhyun regardait Jongin manger sans oser toucher à sa part. Chanyeol le remarquant, lui donna un bout de son gateau.  

     

     

    “Y a des loups sauvages à Jeju !” s’exclama Xiumin en s’installant à côté de Kai avec son ordinateur.

     

    Il avait attiré toute l’attention. Les autres l’incitant du regard à continuer.

     

    “Il y a une meute qui vit encore sur le mont Hallasan. Ils ont été aperçus quelques fois au cours des quatre dernières années. Les chercheurs dénombrent une meute de douze loups. Mais il n’y a aucune photo.”

     

     

    Les garçons parurent déçus. Ils avaient pendant un court instant eu l’espoir d’y trouver les réponses aux questions qu’ils se posaient tous.

     

    Kai le senti, il ne savait pas pourquoi ni comment, mais il le ressentait au plus profond de ses entrailles. Suho était en danger. Il commença à s’agiter nerveusement sur sa chaise. DO le remarquant, tenta de le calmer. Xiumin restait avec eux, se saisit de son téléphone afin d’avoir des nouvelles. Il n’eut pas le temps de composer le numéro que celui-ci sonna. Une voix affolé dit :

     

     

    “On a un problème”

     

     

    Kai avait entendu la voix inquiète de Chen a l’autre bout du fil. Il ne pensait plus qu’a une chose, retrouver son ami. DO essaya de faire comprendre à Kai, qu’ils ramenaient Suho à la maison. Mais c’était déjà trop tard, il avait disparu.

     

     

    ---

     

     

    La chose le ronge. Il voudrait hurler mais aucun son ne sort de sa gorge à part un grognement incompréhensible. De lourds tremblements prennent possession de son corps. Ses amis le regardèrent impuissant. Junmyeon se tordait de douleur recroquevillé sur le sol. Ils virent les os de Junmyeon rouler sous sa peau. Ils ne comprenaient pas ce qui arrivaient, comment une chose pareille pouvait être possible.

     

     

    “Lay aide moi on doit le sortir d’ici.”  demanda Chen ne pouvant regarder son ami dans cette état une seconde de plus.

     

     

    Ils essayèrent de le soulever. Le voir se torde ainsi de douleur leur était insupportable. Chen prit Suho par l’épaule gauche et Lay par la droit. Ils pouvaient sentir ses os bouger sous leurs doigts. Sa peau bouillante semblait les brûler mais pourtant ils ne dirent rien, trop préoccupés par l’état de leur ami.

     

    C’était comme s’ils portaient un poids mort. Ils n’avaient même pas encore fait deux mètres qu’ils étaient déjà tous épuisé.

     

     

    “Comment on va réussir à le sortir ?” demanda inquiet Yixing.

     

     

    Pour toute réponse Suho gémit de douleur.  C’est à ce moment là qu’une personne familière apparue devant eux. Il toisait tour à tout chacun de ses amis les tenant pour responsables de la souffrance de son cher leader. Il retroussa sa lèvre supérieure sur ses dents dans un rictus effrayant.

     

    S’ils ne devaient pas tenir Junmyeon, les deux amis se seraient sûrement enfuis en courant. Le regard que leur jetait le danseur avait quelque chose de terrifiant.  Un faible gémissement se fit entendre, brisant l’ambiance pesante qui s’était formée un peu plus tôt. Il était plus faible que les précédents, comme un dernier espoir dans une lutte sans fin.

     

    Kai se rapprocha de Junmyeon d’un pas glissant. Il semblait avoir oublié tout ce qui les entourait. Il tendit les bras pour prendre délicatement son leader dans ses bras. Chen et Lay avaient éviter de toucher Jongin de peur de déclencher une nouvelle fois sa haine. Jongin essayait de bercer Suho ne sachant pas comment apaiser sa souffrance. Un faible mumure se fit entendre :

     

     

    “Fait nous sortir d’ici s’il te plait” le murmure se finit en un hoquet de douleur.

     

     

    Le corps de Suho ne semblait plus lui appartenir. Le son de ses os craquant les uns après les autres eurent raison de Jongin. Sous la panique, Jongin les avait téléporté dans une foret.

     

    Chen était totalement sous le choc. Ou avait il pu les amener. Lay s'aperçut que l’état de Suho s’était mystérieusement améliorer, ses os avait cessé de bouger. Seul des traces violacées laissaient  entrevoir ce qu’il s’était passé. Junmyeon haletait, couvert de sueur espérant que la torture était fini. Il pensait qu’il ne pourrait supporter d’avantage.

     

    Chen tenta de demander à Jongin où ils étaient mais celui-ci n’avait d’yeux que pour son leader serré contre son torse. Lay voulu s’approcher de Suho pour s’assurer que la fièvre avait chuter, mais Kai lui grogna dessus. Suho était sien. Personne ne le toucherait, plus jamais.

     

     

    ---

     

     

    Kyungsoo essayait de joindre ses quatre amis depuis des heures mais il tombait toujours sur le répondeur. Le groupe des louveteaux était rentré depuis longtemps déjà. La conversation téléphonique avait cessé après les premiers mots de Chen.

     

    Kris hésitait à prévenir la police mais comment leur dire qu’il avait perdu deux loups et deux proies potentielles.  Il avait confiance en ses amis pour ne pas se faire du mal. Yifan était sûr que Junmyeon arriverait à se retenir mais qu’arriverait-il s’il n’était pas en état de contrôler Jongin.  Il n’osait pas y penser.

     

    Ils tournaient tous en rond dans le salon espérant que la porte allait s’ouvrir à tout instant. Luhan serrait Sehun contre lui comme s’il avait peur qu’il disparaisse lui aussi.  Xiumin, D.O appelaient sans cesse le numéro de leur amis. Baekhyun était assis sur les genoux de Chanyeol qui zappait sur toutes les chaines dans l’espoir de ne pas y voir ses amis.

     

    Kris, avec l’aide de Tao, cherchait sur internet si les fans les avaient aperçu. Leur fans, qui d’habitude ne loupaient pas un seul instant de leur vie, semblaient tout ignorer de leur escapade de la journée. Bien que soulagé de ne pas avoir déclencher d’émeute, il n’avait plus aucune piste concernant leur amis.

     

    L'inquiétude montant d’un cran à chaque minute qui passait.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :