• [Fanfiction] If it was a dream... : Chapitre 3

    [Fanfiction] If it was a dream... : Chapitre 3

     

    If it was a dream...

    Monster ?

     

     

    "Tu ne pourrais pas te mettre à l'autre bout du lit comme Jongin. Tu ne vois pas qu'il a chaud, exigea Jongdae.

     

     

    - Et toi, tu ne crois pas qu'il est capable de se nourrir tout seul ?" contra Yixing.

     

     

    Un échange de regards noir se fit. Suho se demanda ce qu’il se passait entre les garçons. Il n'avait pas assez de choses à penser, fallait que ces deux-là se disputent en plus. Il laissa échapper un soupir.

     

     

    "Bon, ça suffit vous deux ! Il est fatigué. Lay, Chen dehors !" ordonna Jongin.

     

     

    Ils obéirent sans rien dire tellement choquer par l'autorité soudaine du plus jeune. Ou bien, c'était le regard noir qu'il leur jetait ? Une fois leurs deux compagnons sortit, le plus vieux le remercia d'être intervenu.

     

     

    "Ils agissent bizarrement tous les deux. Enfin, on a assez de problèmes pour le moment, remarqua le danseur. Repose-toi, je vais monter la garde."

     

     

    "Tu devrais aller manger un peu, lui indiqua Suho.

     

     

    - J'irai quand je serais sûr que tu ne risques rien." répondit Kai.

     

     

    Le sommeil vint rapidement trouver le plus vieux l'emportant dans des rêves emplis de loup.

     

     

     

    ---

     

     

     

    Junmyon se réveilla au milieu de la nuit. Kai avait littéralement obligé Chen à dormir ailleurs. Suho était surpris de ne pas le voir dans la pièce. La fièvre était légèrement tombée, ses muscles le tiraient encore un peu, mais rien d'insurmontable.

     

    Il sentait toujours un poids au bout du lit signe que Jongin était toujours là. Quand il fut un peu mieux réveillé, il capta une odeur. Elle n'avait rien à faire là. Une odeur de terre battue et d'herbe mouillée comme dans son rêve. Peut-être que ça recommençait, qu'allait il faire cette fois.

     

    Suho émit un faible “Oh non” avant de se décider à appeler Jongin à l'aide :

     

     

    " Kai ? "

     

     

    Le concernait se retourna, ses deux saphirs fixant intensément Junmyeon avec un sourire de prédateur.

     

     

    " Jongin, c'est moi Suho." appella Suho.

     

     

    Cela le fit rigoler et il vint s'asseoir à califourchon sur Junmyeon en le serrant dans ses bras.

     

     

    "Je sais qui tu es." rigola-t-il.

     

     

    Il passa ses mains dans les cheveux du plus vieux, finissant de le décoiffer totalement. Puis il vint poser sa tête dans le cou de Suho.

     

     

    "Junmyeon."

     

     

    Il semblait l'avoir soufflé dans l'oreille de son compagnon. Un frisson parcourut Suho. La langue de Kai venait jouer avec son oreille. Junmyeon essayait de penser à autre chose. Peut-être que s’il faisait le mort Jongin arrêterait.

     

    Mais Kai n’était pas de cet avis. Suho essaya alors de le repousser, mais il resserra sa prise. C'était sa punition pour avoir traité Lay de la même façon. Jongin continua son jeu avec l'oreille de son leader, venant lui mordillait le lobe de temps en temps. Il commençait à remuer de plus en plus sur son leader.

     

     

    "Junmyeon... Touche-moi !" gémit le plus jeune.

     

     

    Junmyeon chercha un endroit où il pourrait toucher Jongin sans que cela l’incite à continuer. Il avait pensé que s’il refusait, celui-ci lui boufferait sûrement l’oreille. Il prit une grande respiration avant de se décider. Il passa ses bras autour du dos de son partenaire.

     

    Celui-ci lui mordilla l'oreille un peu plus fort en signe de réponse. Junmyeon se disait que le plus jeune allait vraiment finir par lui bouffer l'oreille. Cependant, contre toute attente, il ne trouvait pas cela désagréable. Une cour instante, il trouva cela même très excitant. Puis, réalisant qu'il s'agissait de son petit Jongin, Suho revint à la réalité :

     

     

    "Jongin, ça suffit !"

     

     

    Le concerné le regarda tout penaud. Le regardant comme un chien après avoir été grondé par son maître. Kai se replaça au bout du lit et s'endormit. Junmyeon resta là sans bouger. Il se demandait s'il n'avait pas rêvé. Que c’était-il passé ?

     

    Il aurait assez de la journée de demain pour y réfléchir. Il couvrit Kai avec sa couverture et se recoucha.

     

     

     

    ---

     

     

     

    La journée suivante s'était pourtant bien déroulée, mais les soirées sont longues. Suho n'avait pas osé parler à Kai de l'incident de la nuit. Vu l'heure, les souvenirs avaient dû lui revenir. Jongin l'avait suivi à la trace comme la vielle et ni lui ni Suho n'avaient eu de crise.

     

    Chen et Lay agissaient normalement eux aussi. Comme si, tout cela n'avait été qu'un rêve. Ils s’étaient tous joyeusement assis autour de morceau de poulet devant un film qu'avait loué Kris. Il avait pris Kung Fu Panda. Un film d'animation avec un panda qui fait du kung fu. Suho se demanda si Tao ne l'avait pas forcé à l'acheter.

     

     

    " Tu veux le dernier morceau de poulet Kai ? " demanda Kyungsoo.

     

     

    Celui-ci, bien que discrètement, avait toujours une petite attention pour Jongin. Baekhyun attrapa le morceau et le mit en entier dans sa bouche avant de s'exclamer :

     

     

    "A puuuuuu"

     

     

    Tout d'un coup, l'air se chargea de ce mélange de terre et d'herbe. Suho avait un mauvais pressentiment. Avant qu'il n'ait pu bouger le moindre orteil, Kai avait attrapé la table et l'envoyait valser à l'autre bout du salon. Toute la nourriture se retrouvant propulsée un peu partout dans le salon. Certains membres étaient également crépis de nourriture.

     

     

    Jongin avait attrapé Baekhyun par le col de son pull l'empêchant de respirer correctement. Il le tenait de sorte que ses pieds ne puissent plus touchaient le sol. Sehun avait reçu un verre de coca sur la tête, le restant du verre lui dégouliner sur les épaules. Chanyeol était recouvert d'un mélange de sauce. Et pourtant personne n'osait bouger de peur de s'attirer la colère de Jongin.

     

     

    On aurait pu croire qu'ils faisaient tous concurrence à D.O, leurs yeux ouverts en grand sous la surprise. La voix de Jongin résonna brisant ainsi le silence qui pesait. Sa voix était vibrante de colère :

     

     

    " Alors, tu fais moins le malin maintenant."

     

     

    Baekhyun était livide. Il ne se doutait sûrement pas que Kai allait réagir de cette façon pour un morceau de poulet. Junmyeon voyait bien que d'une minute ou l'autre Baekhyun ne pourrait put respirer. C'était à lui de l'arrêter comme Jongin l'avait fait pour lui la veille. Et puis, il se dit que la nuit dernière, celui-ci l'avait bien écouté.

     

     

    "Kai, lâche le !"

     

     

    Jongin lâcha aussitôt sa prise sur le pauvre Baek qui vint s'effondrer sur le sol. Suho fut surpris de le voir faire sans broncher. Il se demanda s’il avait enfin un peu retrouvé de son autorité de leader. Jongin partit dans la chambre sans un mot, sans un regard. Suho comprit que ça avait été trop simple. Quelque chose clochait. Il décida d'aller voir si Kai était revenu à lui.

     

     

    "D.O, Chanyeol occupez-vous de BaekHyun. Et vous, rangez-moi tout ce bordel. Je vais m'occuper de Jongin." dit il avant de partir vers la chambre.

     

     

    Personne ne broncha. Chanyeol étant déjà auprès du concerner. Ils étaient tous encore sous le choc d'avoir vu leur petit dongsaeng s'énerver de la sorte. Suho se dit qu'il ne pourrait pas leur cacher ce qu'ils leur arrivaient plus longtemps. Il ne prit même pas la peine de frapper avant de rentrer dans la chambre.

     

    Kai était là, au milieu de la pièce, à moitié nu. Vêtu seulement de son boxer, celui-ci regardait le nouvel arrivant de son regard de prédateur. Il était loin d'être calmé.

     

     

    "Te voilà enfin, j'ai cru attendre." grogna Jongin.

     

     

    Suho venait voir comment il allait et voilà comment il était reçu. Suho gonfla ses joues et regarda le sol en grommelant. Il essayait toujours de faire son possible pour tout le monde. Il était un peu vexé, un instant, il avait pensé, qu'avec ces rêves qui les unissaient, lui et Jongin pourraient avoir un lien spécial. Mais peut être que lui seul en avait envie.

     

     

    "Je peux repartir si tu n'es pas content." émit Suho en se dirigeant de nouveau vers la porte.

     

     

    Kai l'attrapa par le bas du pull et le colla contre son torse, le serrant de toutes ses forces. L'odeur de terre battue et d'herbe mouillée happa Junmyeon. Il était bien là, comme s'il se trouvait à l'endroit où il devait être. Jongin vint frotter son nez dans le cou de son hyung afin de capter son attention.

     

     

    "Myeonnie ne boude pas.

     

     

    - C'est quoi ce surnom pourri ? ironisa Junmyeon.

     

     

    - C'est mignon. Et ça te va bien ! répondit-il. Myeonnie."

     

     

    Junmyeon sentit des dents racler contre la peau de son cou. Il se demandait ce qu’ils allaient devenir. Ils étaient dangereux, c'était certain. Ils ne pourraient plus rester avec les autres. C’était certainement la fin de leur rêve, la fin de toutes ses années de travail.

     

    Suho se demandait pourquoi ils avaient été choisis, eux. Il voulait que tout redevienne comme avant ce rêve. Il enfouit alors son visage dans le torse de son ami et se mit à pleurer. Il avait besoin de se vider pour être capable de faire face aux autres.

     

    Les dents de Kai s'éloignèrent de son cou pendant qu'il resserrait sa prise sur le corps qu'il tenait entre ses bras. Il posa son front contre celui de son précieux hyung, heureux de ne pas être seul dans cette galère. Il était collé l'un à l'autre, mais pourtant, il n'y avait rien de sexuel. Ils cherchaient juste le réconfort de l'autre.

     

     

    "J'ai peur Hyung.

     

     

    - Je sais, moi aussi, répondit simplement Suho.

     

     

    - Tu les entends ? demanda Jongin.

     

     

    - Oui.

     

     

    - Comment c'est possible ? Ils... Ils sont à l'autre bout de l'appart !

     

     

    - Je ne sais pas Jongin. Je ne sais pas du tout."

     

     

    Ils étaient là, accrochés l'un à l'autre, comme si, l'autre était la seule chose de réel dans ce monde. La conversation de leurs camarades était ce qu'ils redoutaient le plus. Ils exprimaient pourtant la vérité, mais c'était tellement dur de l'entendre de la bouche de leurs amis.

     

     

     

    ---

     

     

     

    " Ils sont vraiment bizarres tous les deux en ce moment, commença Chanyeol.

     

     

    - Tu crois qu'ils sont ensemble hyung ?" demanda Tao.

     

     

    D.O, Lay et Chen répondirent "non" en chœur.

     

     

    " Je ne disais pas bizarre dans ce sens-là... Il a essayé de tuer Baek ! répondit Chanyeol.

     

     

    - Mais non, il ne voulait pas le tuer ! s'exclama Chen.

     

     

    - Tu l'as vu comme moi, indiqua Chanyeol.

     

     

    - Hier, Suho avait le même regard. Bestial, fit remarquer D.O.

     

     

    - Oui... J'ai cru... Que... commença Yixing.

     

     

    - Quoi hier ? Que c'est, il passé ? demanda Kris surpris que Suho est pu faire quoi que ce soit à leur licorne.

     

     

    - Eh bien... Je me suis coupé en cuisinant et Suho a sucé ma plaie, finit par répondre Lay.

     

     

    - Ouai enfin, il l'a fait pendant dix minutes, j'ai cru qu'il allait te bouffer, exposa Kyungsoo.

     

     

    - Ses yeux... Quand il me regardait, c'était comme si ce n'était pas lui qui me fixait, continua Yixing.

     

     

    - Maintenant que tu le dis, quand Kai l'a fait sortir de la pièce, j'ai aperçu brièvement ses yeux. J'ai cru que je m'étais trompé, dit D.O.

     

     

    - Ils avaient quoi ses yeux ? demanda Sehun surpris.

     

     

    - Ils étaient complètement doré, répondit Kyungsoo.

     

     

    - Oui, deux magnifiques yeux dorés, marmonna Lay en repensant à la scène.

     

     

    - C'est carrément bizarre, les yeux de hyung n'ont pas du tout cette couleur, fit remarquer Sehun

     

     

    - Je n'arrête pas d'y penser, avoua Yixing.

     

     

    - Il lapait ton sang comme si c'était la meilleure nourriture du monde, lui fit remarquer D.O.

     

     

    - Quand il avait mon doigt dans sa bouche. Il a mordillé la plaie comme s'il voulait faire couler plus de sang, affirma Yixing attirant tous les regards.

     

     

    - Oh mon dieu ! s'exclama Luhan choqué par les propos de ces amis.

     

     

    - Si Kai n'était pas rentré dans la cuisine, commença Chen.

     

     

    - Oui, je ne sais pas ce qu'il m'aurait fait, mais une chose est sûre, il aurait continué, fini Lay.

     

     

    - Maintenant que j'y pense, quand Kai me regarder tout à l'heure, ses yeux avaient pris une teinte bleutée, se rappela Baekhyun.

     

     

    - Trop bizarre ! s'exclama Tao.

     

     

    - Je pensais que rien ne l'arrêterait. Mais il a obéi à Suho sans broncher, dit Baekhyun.

     

     

    - Suho aussi a obéi à Kai sans rien dire hier, remarqua Lay.

     

     

    - Qu'est-ce qu'il leur arrive ? osa demander Xiumin.

     

     

    - Leurs yeux changent de couleur, ils sont plus violents, ils sont attirés par le sang. Mais réagisse à l'appel de l'autre, récapitula Kris.

     

     

    - C'est carrément flippant, dit Luhan.

     

     

    - C'est limite monstrueux, murmura Baekhyun toujours sous le choc.

     

     

    - Je ne comprends plus rien, répondit Tao.

     

     

    - J'ai l'impression d'être dans un film de science-fiction, trop bien ! s'exclama Sehun en se disant que ses hyung étaient décidément bien plus cool qu'il pensait.

     

     

    - Ça a commencé à partir d'hier donc ? Aucun signe avant ? Même minime ? demanda Kris essayant de comprendre toute cette histoire.

     

     

    - Non, répondit Chen.

     

     

    - Ils étaient... normaux... avant, commenta Chanyeol.

     

     

    - Il faut qu'on leur parle, c'est la seule solution ! dit Luhan.

     

     

    - C'est peut-être dangereux hyung, émit Tao.

     

     

    - Ils me font peur, avoua Baekhyun.

     

     

    - Tu n'as pas à avoir peur, ce sont nos amis, lui répondit Yixing.

     

     

    - Il ne ressemblait en rien à mon ami quand il essayait de m'étrangler, lui fit remarquer Baekhyun.

     

     

    - On doit trouver ce qu'ils leur arrivent, pas seulement pour eux, mais pour le groupe, les fans. Imaginez, s'il se passe un événement comme celui-ci devant les fans ! Ou même pire avec une fan, dit Kyungsoo.

     

     

    - Il faut vraiment qu'on en parle, on n'a pas le choix, leur indiqua Kris.

     

     

    - Oui, on doit savoir, continua Luhan.

     

     

    - Qui va les chercher ? demanda Chanyeol un peu inquiet pour son Baekhyun.

     

     

    - Pas moi ! s'exclama ce dernier.

     

     

    - Moi, répondit Lay.

     

     

    - Attends ! le stoppa Chen. N'y vas pas tout seul. Je viens avec toi"

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :