• [Fanfiction] If it was a dream... : Chapitre 2

    [Fanfiction] If it was a dream... : Chapitre 2

     

    If it was a dream...

    It's just the beginning

     

     

     

    Suho approcha le doigt de ses lèvres. L'odeur le captivait, il n'avait jamais senti pareil délice. Du bout de sa langue, il vint récupérer les gouttes qui dégoulinaient. Lentement. Très lentement. Il voulait faire durer le plaisir. Il se délectait de son goût. Un petit côté sucré. Lay avait dû encore manger trop de bonbons. Il chercha alors quel bonbon il avait bien pu manger, peut-être des fraises tagada. Il faudrait qu'il lui demande. Il avait l'impression d'être un œnologue en train de déguster du vin. Mais là, son vin à lui, il ne provenait pas des vignes. Sa langue continua de jouer avec le doigt du pauvre Lay. Suho appréciait de plus en plus le goût.

     

     

    « Je... Qu'est-ce que tu fais ? » demanda-t-il inquiet.

     

     

    Il tenta d'éloigner ses doigts de la langue de son hyung. Junmyeon attrapa la main plus fermement. Il prit alors le doigt en entier dans sa bouche. Ce sang le rendait fou. Il s'était mis à faire coulisser ses lèvres le long du doigt en de léger va et viens. Il ne restait presque pu de sang. Mais il en voulait toujours plus. Et s'il le mordait, là, juste un peu. Il y aurait encore plus de sang. Il imagina ses dents se plonger dans la chair. Lay tenta de dégager sa main. Mais il resserra complètement sa prise tout en mordillant la plaie.

     

     

    "Arrête... S'il te plaît..." haleta Yixing.

     

     

    Derrière la peur, Junmyeon sentit une petite lueur d'excitation. Il était ravi de voir l'effet qu'il produisait sur Lay. Il était heureux, Lay était devenue sa proie, sa chose. La peur roula sur sa langue comme un bonbon acidulé. Il s'en délectait. Il avait envie de plonger ses crocs dans la chaire. Il voulait le voir empli de peur le suppliant d'arrêter.

     

     

    "Suho arrête !"

     

     

    Une voix familière, bien qu’autoritaire, vint détourner son attention de sa brebis. Il le toisa. Il n'avait pas peur de Jongin. Celui-ci ouvrit la bouche puis la referma à plusieurs reprises. Il avait dû comprendre qu'il ne le laisserait pas voler sa proie. Il retourna donc à son activité précédente. Des bras vinrent le soulever de terre l'emportant loin de sa victime. Jongin le poussa sous la douche. Suho se demanda s'il sentait mauvais, il avait pourtant prit sa douche. Jongin alluma tout d'un coup l'eau. Un jet d'eau froide vint alors tomber sur Junmyeon.

     

     

    "Kai lâche moi ! C'est froid !"

     

     

    Jongin éteignit l'eau et l'enroula dans une serviette bien chaude. Il prit le visage de son hyung entre ses mains et le fixa intensément.

     

     

    "Jongin ?" osa demander le plus vieux.

     

     

    Suho se demandait pourquoi celui-ci l'avait ainsi tenu sous une douche froide. Il ne comprenait pas. Mais une chose était sur, il voulait savoir.

     

     

    "Pourquoi tu m'as fait ça ?" questionna-t-il la voix tremblotante.

     

     

    Jongin relâcha Suho de son emprise. Et le regarda surpris.

     

     

    "Tu ne t'en souviens pas ? questionna de nouveau le plus jeune.

     

     

    - Me souvenir de quoi ? J'aidais pour le repas et je me retrouve plongé sous l'eau froide ! s'offusqua Junmyeon

     

     

    - Tu ne te souviens pas de Lay qui se coupe ? s'étonna Jongin.

     

     

    - Lay est blessé ? C'est grave ? Où ? Il va bien ? demanda-t-il ne supportant pas l'idée que son précieux ami soit blessé.

     

     

    - Tu ne t'en souviens vraiment pas alors ? parut surpris Kai.

     

     

    - Mais non ! Arrête avec ça ! Et tu vas me dire pourquoi tu me tenais sous la douche ? D'ailleurs comment on est arrivé dans la douche ?" commença à s'énerver le plus vieux.

     

     

    Kai lui raconta alors ce qu'il avait vu. Tout lui revint en mémoire comme un flash. Mais il semblait voir la scène avec des teintes dorées. Le sang qui coulait, son envie de le mordre, l'excitation de Yixing et surtout, sa peur. Il fut effrayé par ce qu'il avait fait, par ce qu'il pourrait faire sans s'en rendre compte.

     

     

    "À ce moment-là, tes yeux, hyung, ils étaient devenus dorés. Deux magnifiques yeux dorés. Comme... commença Jongin.

     

     

    - Mon loup." le coupa Suho.

     

     

    Il avait peur de ce qu'il était en train de devenir.

     

     

    "Si tu n'étais pas intervenue, je... Je l'aurais..." hoqueta Junmyeon réalisant ce qui venait de se passer.

     

     

    Il se précipita vers la cuvette des toilettes et rendit tout ce que contenait son estomac. Kai vint lui frotter le dos tendrement. Junmyeon se demandait ce qu'il aurait fait à Yixing si Jongin ne l'avait pas arrêté. Les larmes coulèrent sur ses joues pendant que son estomac continuait de se vider. Jongin essaya de le rassurer comme il le pu. Mais lui et Junmyeon savaient que ce n'était que le début.

     

     

     

    ---

     

     

     

    En sortant de la salle de bains, il resta planté là, à les regarder vivre paisiblement. Ils étaient tous en train de vaguer à leur occupation. Il entendit des rires provenant de la chambre que partageaient Sehun et Luhan. Ils devaient sûrement regarder des montages photos sur eux. C'était devenu leur passe-temps favori ces derniers temps.

     

    Faut dire que leurs fans avaient vraiment une imagination débordante. L'autre jour, Sehun, lui en avait montré une où ils étaient tous habillés en pom-pom girl. Ils n'avaient pas arrêté de faire les cheerleaders scandant "Je veux un E, je veux un X, je veux un O, EXO !" pendant des jours après l'avoir vu.

     

    Un petit cri le ramena aux personnes présentes, dans le salon, devant lui. Chen racontait une histoire d'horreur pendant que Baehkyun et Chanyeol mimaient les monstres. Cela pourrait être effrayant, si tous les trois n'étaient pas morts de rire. Tao, lui, n'avait pas l'air de son avis, accroché désespérément à un Xiumin qui essayait de regarder tant bien que mal son film.

     

    Suho se dit qu'il devrait dire aux garçons d'arrêter de faire peur comme ça à Tao. Car après ça, Tao venait le réveiller la nuit, n'arrivant pas à dormir à cause d'affreux cauchemar. Kris finit par venir à la rescousse du petit panda. Les trois petits diables ne remarquèrent même pas la disparition de Tao tellement occupé à rire de leur bêtise.

     

    Il finit par sentir un regard sur lui. D.O le fixait, choqué. Il était l'un des seuls à avoir assisté à la scène. Il comprenait qu'il le soit, à sa place, il aurait réagi de la même façon. Et puis, son regard se porta sur Lay. Comment avait-il réagit après ce qu'il lui ai fait ?

     

    Il était assis, recroquevillé au côté de D.O. Il me lança des petits coups d'œil avant de retourner contempler ses doigts qui avaient l'air de le passionner tout d'un coup. Il devait être dégoûté de son Hyung, en tout cas, Suho le pensait. Il arrêtait pas de se demander pourquoi il avait fait ça à sa petite licorne.

     

    Ces amis étaient là, vaguant joyeusement à leur occupation sans voir la terrible menace qui planait sur eux. Étaient-ils au courant que cette menace n'était pas extérieure. Devait-il leur dire qu'ils étaient en danger. Ou attendrait-il qu'un nouvel événement comme celui-ci se reproduise. Il se demandait s'il avait encore le droit de porter le nom de protecteur des EXO alors que la menace qui planait sur les autres membres n'était que son unique présence.

     

    À partir de maintenant, il serait le protecteur et le persécuteur. Kai le poussa gentiment vers le salon voyant que son hyung était perdu dans ses pensées.

     

     

    "Tout ira bien hyung. Je suis là." lui murmura Kai à l'oreille.

     

     

    Chen remarqua leur présence. Il fixa Suho inquiet. Celui-ci commença à s'agiter, se demandant si son ami pouvait être au courant de l'incident. Jongdae se leva brusquement faisant reculer Suho instinctivement. Mais il se retrouva bloqué par Jongin. Chen continuait de s'approcher. Junmyeon essayé de se dégager pour partir se réfugier quelque part au loin. Il n'eut pas le temps de cogiter plus longtemps, car le front de son ami vint de se poser contre le sien.

     

     

    "J'en étais sûr ! Tu es brûlant ! Reste pas debout, va te coucher, je vais te faire du porridge." ordonna Chen.

     

     

    Suho parut surpris de voir que son ami était inquiet pour lui, lui un monstre.

     

     

    "Plus vite que ça hyung." le taquina Jongdae.

     

     

    Il s'exécuta suivi de près par Kai. Quand il disait qu'il serait là, Suho n'avait pas compris qu'il le suivrait à la trace. Il n'allait pas s'en plaindre, s'il lui permettait d'éviter de faire du mal à quelqu'un. Une fois l'avoir couché et correctement bordé, Jongin s'assit au bout du lit.

     

    Junmyeon avait pris sa température lui-même. Il pensait être assez grand pour se débrouiller seul. Le chiffre l'avait choqué. Il avait pensé que le thermomètre ne marchait pas alors il avait refait un essai. Mais encore et toujours, les deux même chiffres.

     

     

    "Tu as quoi avec ce thermomètre hyung ? rigola le plus jeune. Montre".

     

     

    Voyant que Suho ne réagissait pas, il lui prit des mains.

     

     

    "Oh mon dieu, je... euh... comment c'est possible ? 55°C !" manqua de s'étouffait le plus jeune.

     

     

    Junmyeon avait l'impression de brûler de l'intérieur. C'était horrible. Il avait l'impression de lutter pour rester éveiller. Il réussit à articuler faiblement :

     

     

    "Je ne sais pas. J'ai tellement chaud... Ne leur dis rien.

     

     

    - Je vais rester là, alors ne t'inquiète pas pour un rien, repose-toi simplement." lui répondit tout doucement Jongin

     

     

    Il n'arrivait pas à trouver le sommeil. Jongin lui avait mis une serviette d'eau froide sur le front et la changeait de temps en temps. Et s'il s'était trompé. Le loup essayait peut-être encore de communiquer avec eux. Mais que voulait-il dire en faisant bouffer Lay à Suho. Il ne voyait que la faim. Ce n'était pas la peine de lui faire bouffer son ami. Il aurait pu simplement lui dire « j'ai faim » dans un rêve. Ce n'était pas compliqué.

     

    Était-il un loup ou un loup essayait de communiquer avec lui. Il préférerait encore la seconde option. Il passerait pour un fou, mais au moins il ne serait pas vraiment responsable de ses actes. Suho se demanda depuis quand il était devenu aussi lâche.

     

     

    "Jongin."

     

     

    Il n'eut pas le temps de le questionner que la porte s'ouvrit sur une délicieuse odeur de nourriture. Il renifla l'air et s'exclama :

     

     

    "Comme ça sent bon."

     

     

    Kai s'agita à côté de lui, il posa un pied au sol, prêt à intervenir. Junmyeon savait qu'il l'empêcherait de lui faire du mal. Chen posa l'assiette sur la table de chevet. Il passa ses bras autour de Suho pour le redresser. Le nez du leader se retrouva alors dans le cou de Jongdae. Il frotta le bout de son nez juste en dessous de l'oreille de Chen. Celui-ci resserra alors sa prise autour de son leader.

     

     

    "Si tu le serres trop, il risque de te vomir dessus." s'énerva Kai.

     

     

    Jongdae lâcha Suho surpris de la remarque de Jongin, qui lui semblait soulager de le voir toujours intact. Chen s'assit aux côtés de leur leader et commença à lui donner la boucher. Suho se sentait bien dans les bras de celui-ci. Il aimerait que ce moment dure toujours pour une fois qu'il était ainsi couvé.

     

    Il avait envie de dire qu'il n'avait pas envie de manger Chen pour que Kai puisse se détendre, mais il ne voudrait pas effrayer ce dernier. Quelqu'un frappa doucement à la porte. Lay passa la tête dans l'embrasure de la porte. Cela fit rire Chen de le voir aussi discret.

     

     

    "Eh bien, rentre petite licorne !" encouragea-t-il.

     

     

    Il fit quelques pas à l'intérieur continuant de fixer ses pieds.

     

     

    "Je peux parler avec Suho seul à seul ?" questionna le nouvel arrivant dans murmure.

     

     

    C'était rare de le voir aussi timide. Il était sûrement venu parler de ce qu'il s'était passé dans la cuisine. Suho se demanda ce qu'il pouvait dire à Lay. Il avait pensé à “Hey Lay, j'avais envie de te bouffer, sinon rien de grave” mais il avait vite changé d'avis. Fallait qu'il trouve une excuse et vite.

     

     

    "Je préfère rester auprès de lui, répondit froidement Jongin.

     

     

    - Il doit se reposer. Tu pourras lui parler demain, indiqua Jongdae.

     

     

    - Et vous ? Vous comptez rester là ? Il doit se reposer pourtant." s'offusqua Lay.

     

     

    Celui-ci ne fixait plus ses pieds, mais semblait défier les garçons. Ils eurent tous l'air aussi surpris. Suho interrogea Kai du regard qui lui répondit par un haussement d'épaules.

     

     

    "Tu n'as qu'à rester là avec nous pendant que je finis de manger." fit remarquer Junmyeon.

     

     

    Yixing poussa Chen, et vint s'asseoir de l'autre côté du lit, collé contre Junmyeon. Kai fronça les sourcils. Tant qu'il ne se coupait pas ça devrait aller. Il vérifia qu'il n'y avait rien de coupant au cas où. Suho avait chaud, trop chaud, il aimerait pouvoir se baigner dans une bassine de glaçon. Celui-ci sentit une main se poser sur sa cuisse. alors que Chen lui attrapa le visage de Suho afin de recommençait à le nourrir. Kai toujours posté au bout du lit, les fixait tour à tour. Il était aussi perdu que Junmyeon.

     

     Lay ne devrait pas avoir peur de lui ?


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :