• [Fanfiction] If it was a dream... : Chapitre 10

    [Fanfiction] If it was a dream... : Chapitre 10

     

    If it was a dream...

    Werewolf

     

     

    Suho sortit de la chambre de Kai le cœur lourd. Il essuya rapidement ses larmes. Sa détermination n’en avait que redoublé. Il trouverait un moyen de briser la malédiction de Jongin. Même si celui-ci devait ne plus jamais le voir.

     

     

    “Tu t’es décidé ? lui demanda Yixing en arrivant dans son dos.

     

     

    - Oui. On va le faire. Maintenant”

     

      

    Lay tapota le dos de son leader pour lui montrer son approbation avant de partir préparer leur sac. Junmyeon alla prévenir Yi Fan que lui et Yixing allaient s’absenter plusieurs jours. Kris voyant la détermination de Suho n’osa pas poser de question. Il devait s’agir d’un problème de loup. Il connaissait assez bien le leader des exo-k pour savoir que celui-ci ne prenait jamais de décision à la légère.

     

    Une heure plus tard, Yixing rejoignit Suho sur le toit de leur immeuble. Même si Sehun leur avait raconté en long et en large le moment où il avait vu les hélicoptères, cette nuit-là, les deux jeunes hommes furent impressionné. Suho ne savait pas ce qui était le plus impressionnant, le battement des pales fendant l’air ou l’immensité de la nuit qui semblait leur rappeler qu’il n’était rien face au monde.

     

    Yunho les attendait dans l’hélicoptère. Il leur expliqua que Yesung les rejoindrait bientôt. Il était plus prudent d’avoir quelqu’un pour les soigner avec ce qu’il allait faire. Yunho se tourna une dernière fois vers Suho.

     

     

    “Es-tu sûr ?” demanda-t-il.

      

     

    Suho acquiesça d’un hochement de tête et l'hélicoptère décolla. Aucun retour en arrière était désormais possible. Il savait ce qu’il allait perdre, mais il devait prendre le risque. Les paroles de Kyungsoo, bien que douloureuse, l’avait ramené à la réalité. Jongin souffrait à cause de lui. Junmyeon pensait que s’il n’était pas capable de se gérer lui-même, comment pouvait-il avoir le droit de s’occuper de Kai.

     

     

     

     

    --- Flashback ---

     

     

     

     

    Suho attendait que Yunho arrive, Changmin venant de le prévenir que le plus âgé voulait lui parler. Junmyeon essaya de joindre Jongin à plusieurs reprises sans résultat. Il souriait pour lui-même, le plus jeune devait passer un bon moment avec Kyungsoo. Il préférait ne pas insister d’avantage vu qu’il allait rentrer plus tard autant que celui-ci s’amuse, le temps passerait plus vite. Il envoya cependant un message afin de lui expliquais qu’il serait en retard, si jamais le plus jeune venait à le chercher.

     

     

     

    “Désolé de t’avoir fait attendre.”

      

     

    La voix de Yunho résonna dans la pièce fessant sursauter Suho. Junmyeon salua son aîné avant de remettre son téléphone dans son manteau.

     

      

    “Je voulais te parler du fait que vous soyez deux loups.” commença doucement Yunho comme s’il cherchait comment amener le sujet.

     

     

    “Je trouve ça bizarre. Pourquoi on est deux nous ? Est-ce que d’autre chose son différente ?” demanda Junmyeon en essayant de refréner le nombre de ses questions.

     

      

    Yunho lui sourit avant de venir déposer un vieux livre sur le sol de la salle de danse. Il semblait ressemblé au très vielle ouvrage que l’on trouve parfois au fond d’une bibliothèque. Dans la couverture de cuire, bien que poussiéreuse, on pouvait discerner un titre : la malédiction des loups. Le flot de questions que Suho souhaitait poser au leader de TVXQ s'agrandit.

      

     

    “Il y a plusieurs différences… Importante. C’est pour ça que j’ai fait des recherches. La première différence, c’est que vous êtes deux. La deuxième, c’est que vous ne vous êtes toujours pas transformé. Tous ceux que je connais se sont transformés le lendemain de leur rêve. Et la dernière différence, vous avez des pouvoirs. expliqua Yunho tout en fixant Junmyeon anticipant ses réactions.

     

     

    - Mais la dernière fois ? Vous avez expliqué que les maudits avez des pouvoirs ! s’étonna Junmyeon.

     

     

    - On a menti. Désolé. On ne voulait pas vous effrayer encore plus que vous l’étiez. On préférait être sur de ce qu’il se passait avant de vous le révéler, expliqua lentement Yunho afin que le plus jeune comprenne leur intention.

     

     

    - Pourquoi m’en parler qu’à moi alors ? demanda Suho.

     

     

    - Kai est jeune. Je ne pense que c’est à toi de choisir s’il doit être au courant ou non. C’est pour son bien, répondit Yunho.

      

     

    Junmyeon était inquiet de ce qu’avaient découvert les autres loups. Il ne cessait de se demandait pourquoi était-il si différent des autres loups. Devrait-il vivre tous les deux séparé de tous ? Serait-il capable de protéger Jongin malgré tout ça ? Suho se sentait de nouveaux perdus. Yunho tourna les pages du vieux livre fessant voler la poussière qu’il contenait. Il s'arrêta sur une page qu’il montra à Junmyeon.

     

     

    17 novembre 1746

     

    Cette année deux loups sont apparus en même temps. Personne ne comprend ce qu’il se passe surtout qu’aucun des deux ne s’est encore transformer. Klarc et moi-même avons était demandé aux vieux sages de la meute. Ils n’ont jamais vu ça. On a même fait des recherches auprès des autres meutes. Aucune trace de deux loups en même temps ! Que se passe-t-il !?

     

    Plus important que leur retard de transformation. C’est deux jeunes possèdent des pouvoirs. La meute a peur. Les vieillards veulent les bannir loin de notre territoire. Ils disent que quelque chose de terrible va arriver. Comment peuvent-ils dire ça ? Ces deux petits sont tellement adorables, jamais il ne ferrait du mal à quelqu’un.

     

    Je pense que les sages sont juste effrayés de l’inconnu. Qui ne le serait pas à notre place ? L’un deux à brûler la grange s’en en avoir conscience, il souhaité juste avoir plus chaud apparemment. Et l’autre déclenche des tornades à chaque fois qu’il éternue.

     

    Je savais qu’il était proche l’un de l’autre, mais depuis leur rêve, ils ne se lâchent plus d’une semelle. Ils semblent ne faire plus qu’un. Je dois avouer que moi aussi, lors de ma première transformation, j’aurais bien aimé être avec un ami. Mais la meute est là pour ça. Nous aider à passer cette étape.

     

    Jusqu’à maintenant, on a réussi à éviter le pire. Mais je crains qu’un jour, ils finissent par blesser quelqu’un. Nous devons trouver un moyen pour qu’il contrôle leur pouvoir le plus vite possible.

     

     

     

    Le texte rédigeait à l’encre était signé par un dénommé Eliot, alpha des côtes ouest. Junmyeon était surpris par ce qu’il lisait. Il y en avait eu d’autre comme lui et Jongin.

     

     

    “Les loups existent depuis si longtemps ? Que leur est il arrivait ? questionna Junmyeon.

     

     

    - Tu pourras lire ce livre en entier plus tard si tu veux. Le premier écrit date de 1720, mais il parle déjà de loup plus âgé à ce moment-là. Il semble que nous ayons toujours existé. Ce qu’il leur est arrivé…” Yunho semblait chercher le moyen l'expliquais la suite correctement.

     

     

    Yunho décida de laisser lire la suite à Junmyeon de lui-même. Il tourna la page et indiqua au plus jeune de lire. La page semblait avoir brûlé par endroit rendant la lecture difficile.

      

     

    23 décembre 1746

     

    Quelque chose d’horrible vient d’arriver. Je n’ai pas eu le temps d’écrire le mois dernier, trop de choses son arrivé. Mon livre a été sauvé de justesse. Il faut absolument que j’écrive ce qui s’est passé afin que les générations futures ne fassent pas les mêmes erreurs que nous. Personne ne doit de nouveau mourir.

     

    Deux semaines après leur premier rêve, les deux jeunes ont commencé à devenir instable. Ils semblaient alterner entre leur conscience loup et leur conscience humaine de plus en plus souvent. On a tous pensé que c’était dû au fait qu’ils ne s’étaient pas encore transformés. Je dois avouer qu’on n'avait pas vraiment le temps de se poser de question, on était obligés de les surveiller constamment. Ils semblaient ne pas avoir de souvenir de leur moment en temps que loup.

     

    Entre leur instabilité et leur pouvoir grandissant, il devenait de plus en plus dur pour nous de les contrôler. Klarc se demandait jusqu’à quel point leur force allé augmenter. Les vieux sages se sont réunis un soir sans avertir personne. Ils ont planifié de les exécuter, la menace qu’il représentait été bien trop grande. Comment peut-on vouloir exécuter deux adorables enfants ? Ils sont bien plus effrayés que nous par ce qu’il arrive. Mais maintenant, je sais que les sages avaient raison.

     

    Mais ce qui arriva était bien au-delà de mon imagination. Les deux enfants qui avaient jusqu’à là étaient inséparables s'éloignèrent l’un de l’autre. Personne n’imaginait ce qui allait suivre. Ils ont commencé à se disputer de plus en plus. Puis la haine de l’autre est apparu. Je me demande encore ce qui a pu pousser leur amour envers l’autre en haine destructrice. Si vous leur demandiez pourquoi il détestait l’autre autant, il répondait sans aucune hésitation “il doit n’y en avoir qu’un”.

     

    Nous n’avions pas vraiment compris à ce moment ce qu’il voulait dire. L’alpha du nord pensait qu’il devait s’agir d’une querelle pour une fille. Elle ne pouvait être qu’avec un seul des deux. À cet âge, c’était normal. Nous étions bien loin du compte. Je me souviendrais de cette nuit-là jusqu’à ma mort.

     

    Un groupe de sept loups dont moi-même avait était chassé toute la journée afin de ramener de la nourriture aux louveteaux récemment née. Cinq nouveau-nées avait vu le jour. Pour l’instant, ils sont humains, mais un jour, eux aussi auront leur rêve. Les rêves viennent aléatoirement chez les jeunes d’une même génération, mais jamais il n’y en avait eu deux en même temps. Sur un même porté de bébé, il arrivait qu’un seul se transforme. Autrefois, chaque enfant de loup devenait un loup, mais c’est de moins en moins le cas.

     

    L’apparition de ses deux loups est-il l’annoncement de notre fin ?

     

    Plus on avançait vers le campement et plus on voyait des arbres et des plantes arrachait comme s’il avait était expulsé comme de simples jouets.

     

    Il ne restait plus rien de notre campement. Tout avait brûlé. Ceux qui restait avait était envoyé au loin comme les arbres. Il ne restait plus rien. Au centre, on pouvait apercevoir les deux jeunes se battre, l’un couvert de feu, l’autre couvert d’un tourbillon d’air. Leur haine les avait poussé à s’entretuer, tuant au passage une trentaine de personnes, leur famille, ma meute.

     

    Personne n’avait vu venir la menace. Il avait été frappé si rapidement, si violemment qu’aucun n’avait eu le temps de se sauver. J’ai tout perdu. Ma famille, ma meute, ma maison. Les mères étaient mortes essayant de sauver leurs nouveau-nés. Les pères avaient péri essayant d'arrêter les deux monstres.

     

    C’est seulement lorsque je vis le garçon de l’air arraché le cœur de celui de feu avec un sourire à vous donner la chair de poule que j’ai compris. Et leurs mots résonnèrent dans ma tête “il ne doit y en avoir qu’un”. Il semblait si fier de lui.

     

    Je ne pourrais jamais leur pardonner. Ni me pardonner pour tout ça.

     

    Je me suis approché de lui feignant de vouloir le féliciter. Alors que je lui donnais une accolade de félicitation, je lui ai arraché le cœur. Je me souviendrais toujours de son regard d’incompréhension levé vers moi.

     

    Pardonnez-moi. C’était la seule solution.

     

     

     

    Junmyeon était abasourdi. Il ne voulait pas comprendre. Jongin et lui allait s’entre-tuer et dans leur guerre tuer tout ce qu’il leur était cher. Des larmes coulèrent sur ses joues. Jamais il ne laisserait une telle chose arrivait. Jongin devait vivre, comme ses amis, ses chers membres. Il ferait en sorte qu’ils vivent même s’il devait s'ôter la vie.

     

      

    “J’ai envisagé deux possibilités. Si on force la transformation d’un des loups. Peut-être que le processus sera stoppé. La deuxième est que l’un de vous deux meurent avant que tout soit trop tard, expliqua Yunho sachant pertinemment que s’il annonçait été terrible.

     

     

    - Et si rien ne marche ? demanda Junmyeon.

     

     

    - On devra tuer Jongin aussi.”

     

      

    Yunho savait pertinemment que Junmyeon se sacrifierait en premier s’il avait une chance même infime de sauver ses membres. Il aurait fait de même, lui et Junmyeon étaient identique sur certains points. Yunho l’aiderait jusqu’au bout. Il espérait qu’il n’ait jamais à les tuer. Mais si les choses tournées mal, il le devrait, c’était son devoir de chef.

     

    Junmyeon assimila la réponse du plus vieux. Lui et Jongin étaient devenu des monstres dont même les monstres avaient peur. C’était ironique, lui qu’on ne cessait d'appeler protecteur ou ange. Si les gens savaient qu’en lui renferme un pouvoir destructeur. Il devait protéger ses membres, ils n’avaient rien demandé.

     

      

    “Combien de temps on a avant…commença Suho.

     

     

    - Une à deux semaines tout aux plus, lui répondit Yunho dans un sourire triste.

     

      

    En sortant de la pièce, Junmyeon s’était effondré. Il n’arrivait pas à comprendre comment une telle chose avait pu leur arrivait. Jamais au grand jamais il ne laisserait quelqu’un tuer Jongin. Il suffoquait, sa tête se repassant en boucle les mots qu’il avait lus plus tôt.

     

    Yixing qui sortait de son entraînement aperçu Suho roulé en boule. Il accourut vers lui ayant peur d’une nouvelle crise. Mais la souffrance qu’il lut dans les yeux de son leader était bien différente. Il sera son leader contre lui jusqu’à ce que celui-ci reprenne le contrôle. Junmyeon lui avait expliqué ce qu’il se passait. Il avait eu besoin de se confier.

     

    En rentrant ce soir-là, Lay se précipita sous la douche pour pleurer de tout son soûl. Il s’était retenu devant son leader, car celui-ci allait avoir besoin de courage. Mais ce qu’il avait entendu lui briser le cœur. Il ne voulait perdre aucun de ses amis.

     

     

     

    --- Fin Flashback ---

     

     

     

    En arrivant au chalet, les garçons ne perdirent pas de temps et emmenèrent Suho au sous-sol. Une porte dans la cuisine, caché derrière le frigo donné accès sur un escalier sombre. Junmyeon hésité un instant avant de descendre les marches doucement. Une fois arrivé en bas, Yunho alluma une ampoule qui éclaira une porte en métal.

     

    Yixing se demandait pourquoi une porte aussi solide se trouver ici. Une fois la porte déverrouillée, la troupe tomba cette fois sur une grille en fer forgé. On arrivait finalement dans une sorte de grotte. Ni mur, ni sol, seulement de la roche.

     

    La pièce était séparée en deux par un autre grille en fer. Derrière celle-ci, Junmyeon aperçus des chaînes accroché dans la roche. Il sembla comprendre que c’était ici qu’il allait passer les prochains jours.

     

    En regardant un peu aux alentours, Yixing remarqua des traces de griffures dans la roche. De longue traîner avait tranché la roche à divers endroit. Un orage avait éclaté rendant l'atmosphère encore plus glauque.

     

     

    “On ne peut pas faire ça ailleurs ? demanda Lay qui n’aimait vraiment pas cet endroit.

     

     

    - Je sais que ça ne donne pas envie, mais ça nous sera très utile” répondit Yunho.

     

     

    Suho passa la dernière grille. Il n’avait pas de temps à perdre. Yunho le comprit et commença à l’attacher. Yixing regardait son leader se faire harnacher comme s’il était un terrible monstre. Son cœur se serrait à chaque chaîne ajoutée. Cinq fur placés sur le corps de son ami, une à chaque jambe, une à chaque bras, et une au cou. Son leader lui semblait si fragile attaché à de si grosses chaînes.

     

    Yunho vérifia une dernière fois que les chaînes étaient solidement attaché au mur avant de venir rejoindre Yixing derrière la grille. Les prochaines heures seront terribles.

     

      

     

    ---

     

     

     

    En se réveillant ce matin-là, Jongin chercha Junmyeon du regard. Il pensait que celui-ci était sûrement parti aux toilettes. Et puis son regard se posa sur Kyungsoo qui dormait au bout de son lit, un gant dans la main. Son ami avait dû passer la nuit à ses côtés. Maintenant qu’il le regardait dormir, il ne pouvait s'empêcher de le trouver beau.

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :