• [Fanfiction] If it was a dream... : Chapitre 1

    [Fanfiction] If it was a dream... : Chapitre 1

     

    If it was a dream...

    Second dream

     

    Un gémissement vint le tirer hors de son rêve. C'était seulement un rêve, Junmyeon fut rassuré, il n'avait pas encore perdu la tête. Un second gémissement se fit entendre, mélange de sanglot étouffé et de cri d'horreur. Il ne distinguait pas très bien d'où provenait ce son. Il se tourna vers son voisin de droite. Non, Chen avait l'air de dormir paisiblement la tête enfoui dans son oreiller. Si ce n'était pas lui, ça ne pouvait être que Kai.

     

    Il sortit difficilement de la chaleur réconfortante de son lit pour aller s'approcher de Jongin. Celui-ci se débattait contre le vide, essayant de s'agripper à des choses invisibles pour Suho. Quel horrible rêve était-il en train de faire ? Il décida qu'il était largement temps de le sortir de cet affreux cauchemar. Après tout, c'était son rôle de leader de protéger ses membres, même si cela impliquait de les protéger contre leurs cauchemars !

     

    Il s'assit doucement sur le rebord du lit. Approchant ses doigts du visage de Jongin, il lui caressa la joue tout doucement.

     

     

    “Chut tout va bien, je suis là, chut, c'est fini, là, là, ça va.” murmura tendrement Junmyeon

     

     

    Après, quelques minutes, son petit Jongin finit par émerger de son cauchemar, les joues baignées de larmes. Suho les essuya du bout des doigts pour ne pas l'effrayer plus qu'il ne l'était en continuant de lui répétait des paroles apaisantes.

     

     

    “ Hyung, il...Loup... Sang ... Mort” réussit à articuler Kai entre deux sanglots.

     

     

    Suho fut surpris que Kai lui parle de loup, lui qui venait justement d’en voir un. L'image de son loup lui revint à l'esprit, ces grands yeux dorés le fixant intensément. Un nouveau sanglot le tira de ses pensées. Il aurait le temps d'y repenser plus tard, il fallait qu'il le réconforte, c'était le plus urgent.

     

     

    “ Chut, calme toi, personne n'est mort, ce n'était qu'un vilain cauchemar.” essaya de le rassurer le plus vieux.

     

     

    - Je…” commença Jongin.

     

     

    L’autre se mit à lui caresser la tête comme pour l'encourager à continuer.

     

     

    “Non, ce n'est rien, désolé de t'avoir inquiété hyung.”

     

     

    Il sentit qu'il ne voulait plus en parler. De quoi donc avait-il rêvé pour avoir l'air aussi perdu ?

     

     

    “ D'accord, rendors-toi.”

     

     

    Il s'apprêta à partir pour rejoindre la chaleur réconfortante de son lit quand il fut retenu par une main tremblante qui venait d’attraper le bout de son tee-shirt. Il se retourna afin de pouvoir regarder la personne à qui appartenait cette main. Kai baissait la tête honteusement.

     

     

    “Tu peux rester dormir avec moi ? Si jamais, je refais le même cauchemar…” demanda-t-il d’une si petite voix que Junmyeon fut attendri.

     

     

    Il lui souria tendrement tout en relevant les couvertures pour se glisser dans la chaleur de celui-ci. Jongin vint se blottir contre lui et s'endormit rapidement. De son côté, le sommeil de Junmyeon mit du temps à venir le trouver. Il repensait sans cesse aux mots qu'avait prononcés ce loup. Pourquoi un loup voulait-il qu’il le retrouve. Ce loup était-il en danger. Kai avait parlé d’un loup et d’un mort, que s’était-il passé dans son rêve ?

     

    Suho se demanda si ça avait un lien avec son propre rêve. Il se dit que ce n’était sûrement pas le cas. C’était sûrement une pure coïncidence. Il allait vraiment falloir qu'il arrête de regarder des films de science-fiction. Il finit par rejoindre Morphée sur cette dernière pensée.

     

     

     

    ---

     

     

     

    Le réveil vint le sortir de son paisible sommeil. Pourtant, il ne sonna pas longtemps. Un des garçons devait déjà être réveillé pour qu'il soit éteint aussi vite. Habituellement, c'était toujours lui qui finissait le premier par aller l'éteindre. Il ouvrit difficilement les yeux, remarquant alors la personne assise sur le lit.

     

     

    “Désolé, j'ai pris trop de place cette nuit ? Je t'ai empêché de dormir ?” osa demander le plus vieux un peu gêné d’avoir empêché son ami dormir.

     

     

    Jongin se retourna surpris d'entendre la voix de son camarade. Il le fixa un instant avant de lui sourire joyeusement.

     

     

    “Bonjour hyung !

     

     

    - Tu as l'air en forme ce matin !” fut ravie de découvrir Suho.

     

     

    Il avait l'air de bonne humeur. Ce n'était qu'un mauvais rêve alors. Junmyeon sortit péniblement du lit afin d'aller réveiller Chen.

     

     

    “Debout la marmotte” appela Junmyeon tout en caressant la tête du dormeur.

     

     

    Un son incompréhensible se fit entendre alors il tira sur la couette laissant le froid de la pièce finir de le réveiller. Jongdae ouvrit les yeux péniblement encore à moitié endormis. Suho lui souris avant d’aller rejoindre la cuisine. Son estomac commençant à se faire entendre. La voix de Kai résonna dans son dos au moment où il franchissait la porte.

     

     

    “ Je pourrais te parler de mon rêve plus tard Suho-hyung ?

     

     

    - Oui, bien sûr !” répondit son leader.

     

     

     

    ---

     

     

     

    La journée était passée rapidement, comme une journée normale de répétition, c'est-à-dire, répétition, manger, répétition, manger. Suho n'avait même pas eu le temps de parler avec Jongin. Celui-ci s’était assis à côté du conducteur dans le van, Junmyeon ne pouvant alors pas discuter avec lui. Il repensa alors à son loup. Il se demanda s'il allait à nouveau rêver de lui cette nuit. Il aimerait bien lui demander pourquoi un loup souhaité être trouvé par lui.

     

    En rentrant dans l'appartement, il sentit un bras le tirer vers sa chambre. Il essaya de se dégager, surprit qu’on le tire de la sorte. Junmyeon se demandait pourquoi on le forcé ainsi à avancer. Il n'allais tout de même pas essayer de s'échapper. Une fois arrivé dans leur chambre, l'agresseur referma la porte derrière eux.

     

     

    “Jongin ?” questionna le plus vieux légèrement inquiet par l’attitude du plus jeune.

     

     

    Celui-ci alla s'asseoir sur son lit, le dos calé par des oreillers. Puis il tapota la place devant lui voyant que son hyung n'avait pas encore bougé toujours sous le choc d'avoir été traîné par le plus jeune. Après de longues secondes, Suho finit par aller se poser à l'endroit qu'il lui était indiqué.

     

     

    “ Je n'ai pas arrêté d'y penser. Ce rêve, hyung, j'ai l'impression de l'avoir vraiment vécu.” commença le danceur.

     

     

    Il avait l'air tellement bouleversé que Junmyeon ouvrît la bouche pour essayer de le réconforter. Mais il fut aussitôt coupé.

     

     

    “Ne me coupe pas, sinon, je crois que je ne vais pas y arriver”

     

     

    Suho hocha la tête pour lui montrer son assentiment. Le plus jeune semblait perdu dans ses pensées. Quelques minutes passèrent dans un silence royal. On pouvait entendre le bruit des autres garçons dans le salon, ils avaient l'air si heureux. Suho espérait qu'ils ne fessaient pas de bêtise. De toute façon, Kris était, normalement, là pour les surveiller. Il entendit un soupir bruyant. Son regard se fixa de nouveau sur son interlocuteur qui semblait revenir parmi eux.

     

     

    “J'étais dans les bois. Il y avait un jeune loup qui jouait joyeusement...”

     

     

     

    ---

     

     

     

    Un louveteau était là, à quelque pas de moi, essayant d'attraper un papillon aussi bleu que ses yeux. Le petit insecte semblait le narguer en se posant coup à coup sur son museau ou sur son oreille. Ce qui ne manquait pas de le faire tourner en bourrique. Je m'assis à l'ombre d'un arbre pour l'admirer.

     

    Le petit loup était tellement occupé à jouer qu'il n'avait même pas remarqué ma présence. Le papillon se posa alors sur sa queue, et le louveteau essaya de le manger, mais finit simplement pas se mordre. Il semblait contrarié, mais repartit quand même à l'assaut encore et encore. J'étouffais un rire ne voulant surtout pas qu'il s'arrête.

     

    Il était vraiment trop mignon. J'aimerais bien le ramener chez moi. Un coup de fusil mit fin à mon petit paradis. Je cherchais du regard d'où le son avait pu provenir. Sans grand succès, la forêt était trop dense pour que je puisse voir quelque chose. Je reportai mon attention sur le jeune loup, lui aussi semblait l'avoir entendu.

     

    Il restait là, fièrement dressé, cherchant d'où pouvait provenir la menace quand un second coup se fit entendre. Je ressentis une douleur atroce au niveau de l'épaule. J'avais été touché ?

     

    Le louveteau semblait, lui aussi, touché. Son magnifique pelage noir se teinta de rouge. Comment cette personne avait-elle pu nous toucher tous les deux ?

     

    Nous n’étions pourtant pas sur la même trajectoire. Du sang me coula sur le torse. Pourtant, je ne faisais rien pour empêcher cela, je ne pouvais tout simplement pas décrocher mon regard de ses pupilles bleu comme deux saphirs, qui me fixait intensément.

     

    Une voix, comme sortie de nulle part dit “Trouve-moi”.

     

     

     

    ---

     

     

     

    Jongin avait fini de raconter son rêve. Il regardait Suho-hyung perplexe, il devait attendre une réponse de sa part. Mais son cerveau en avait décidé autrement. Il était certain que leurs rêves étaient liés. Encore les deux mêmes mots. Mais maintenant, il savait qu'ils étaient en danger.

     

    Ces loups avaient peut-être besoin d’être sauvés. Ils auraient sûrement dit “sauve-moi” au lieu de “trouve-moi”. Remarque, un loup ne devait pas connaître beaucoup de vocabulaire.

     

    Suho se demanda s’il n’était pas devenu fou, un loup qui parle. Il devait être en plein délire. Il avait enfin réussi à se faire à l'idée que c'était qu'un simple rêve mais celui de Kai remettait tout en doute. Et s'ils communiquaient vraiment avec eux à partir d'un rêve. Mais pourquoi lui demander à lui, Suho, de le retrouver ?

     

    Il était perplexe. Il n'était ni grand et fort comme Kris. Il ne connaissait rien aux arts martiaux comme Tao. Et pour finir, il était petit, ce que ne manquait pas de lui faire remarquer ses membres. Il n'avait vraiment rien d'un sauveur. Peut-être que les loups ne choisissaient pas. Il se disait que ça ne pouvait être que ça, qui voudrait d'un sauveur pareil.

     

    Il était inquiet, à cause de son incompétence, des personnes allaient peut-être mourir. Il imagina son magnifique loup recouvert de sang. L'image de Kai en sang vint alors remplacer celle du loup dans sa tête. Il était choqué par l’idée que ses garçons pouvaient mourir, eux aussi, à cause de lui.

     

    Junmyeon finit par remarquer la main qui s'agitait sous ses yeux. Il regarda la personne à qui appartenait la main un peu surpris. Kai le fixait inquiet. Il appelait son hyung depuis un moment déjà.

     

     

    “Hyung ! Hyung ! Ne pleure pas ! Je suis désolé ! Je n'aurais pas dû te raconter. Regarde, je ne suis pas blessé.”

     

     

    Il avait remonté son tee-shirt et tapotait l'endroit de la blessure. Rien. Juste sa peau parfaitement lisse. Suho mit du temps à revenir à lui. Il n'avait même pas remarqué que ses larmes avaient coulé. Il devenait trop émotif. Il se demanda depuis combien de temps il pleurait. Il essuya ses larmes et tenta un sourire rassurant. Un soupir de soulagement se fit entendre.

     

     

    “Tu m'as fait une de ses peurs ! Ça fait dix minutes que tu es planté là dans tes pensées et puis tu t'es mis à pleurer tout d'un coup !”

     

     

    Il était venu pour le rassurer, mais finalement, il ne faisait que l'inquiéter encore plus.

     

     

    “Pardonne-moi. Ce n'est pas ta faute... J'ai repensé à mon rêve et j'ai l'impression qu'ils sont liés. Ça me perturbe.” avoua Junmyeon.

     

     

    Kai le regarda étonner, lorsqu’il lui raconta alors le rêve qu'il avait fait. Son expression passa tout d’un coup de la surprise à de la détermination. À aucun moment, Junmyeon n'y avait vu de la peur. Il avait une bien meilleure allure de sauveur de loup que lui. Et pourtant, au fond de lui, il était heureux que ce loup l'ait choisi lui.

     

     

    “Hyung, trouvons-les ! s'exclama le plus jeune.

     

     

    - Peut-être que ce n’est qu’un rêve Jongin.” tenta de le raisonner Suho.

     

     

     

    ---

     

     

     

    Ils avaient décidé de garder cette histoire secrète pour le moment. Les autres n'ayant pas fait de rêve comme les leurs n'auraient sûrement pas compris. Ils seraient justes passés pour deux fous. Aucun rêve ne vint perturber leur sommeil la nuit suivante. Suho était un peu déçu, il aurait aimé revoir son loup et Kai le sien. Au moins pour savoir comment ils allaient.

     

    Ce matin-là, Suho ainsi que D.O et Lay préparaient le petit déjeuner de leurs morfales. Junmyeon essayait de les aider comme il pouvait, mais il n'avait jamais vraiment été doué en cuisine. Enfin, il savait faire des ramyuns, il trouvait cela déjà bien. Bon, d'accord, y avait mieux, comme par exemple les délicieux repas de D.O.

     

    Celui-ci lui avait d'ailleurs confié une tâche très importante : la cuisson du riz ! Kyungsoo quant à lui préparait la soupe et Lay s'occupait de couper les légumes pour l'accompagnement. Un bruit de couteau qui tombe attira l'attention des trois cuisiniers.

     

     

    "Aish, je me suis coupé !" se plaignit Lay.

     

     

    Suho sentit son corps bougé avant qu’il ne comprenne ce qu’il se passait. Il ne contrôlait plus rien. Il y avait cette odeur de sang qui l'obsédait. Il n’y avait pourtant l'air de n'y avoir que quelques gouttes. Et pourtant, il avait l'impression qu'on agitait un saut rempli de sang sous son nez.

     

    Habituellement, cela l'aurait dégoûté. Mais là, c'était différent. Il en voulait plus, encore plus. Il voulait sentir son goût sur sa langue. Du sang. Il voulait du sang. Il attrapa la main de Lay. Et l'approcha de ses yeux. Il la tourna pour pouvoir admirer le sang qui coulait sous tous les angles. Il trouvait cela magnifique. Lay le regarda faire un peu perplexe.

     

     

    "Je dois essuyer le sang qui coule." affirma-t-il en essayant de dégager sa main.

     

     

    Suho approcha le doigt de ses lèvres avec envie.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :