• À la recherche du bonheur

    A la recherche du bonheur

     

    ~ Pourquoi je suis partie seule ? ~

     

    En 2017, après une année 2016 assez terrible remplie de perte douloureuse, j’ai décidé que la vie était bien trop courte pour se laisser dicter par les autres ce dont j’étais capable. J’ai donc décidé de réaliser tous mes rêves un par un afin d’être enfin fière de moi-même. Et quelle satisfaction se sentir enfin heureuse. À l’automne, je suis partie trois semaines toute seule à l’autre bout du monde, en Corée du Sud.

     

    Bien entendu, cette décision à forcément engendrer beaucoup de remarques, mais ce qui m’a fortement étonné, beaucoup d’admiration. La première question des personnes à qui j’annonçais mon voyage était toujours : mais tu pars toute seule ? OUI. Ça leur donnait l’impression que je n’avais pas d’amis avec qui partir. Mais la vérité, c’est que c’était MON voyage, je voulais le faire seule. J’avais envie de voir jusqu’où j’étais capable de repousser mes propres limites. La plupart des gens non toujours pas compris pourquoi j’aimais voyager seul pensant toujours que je n’ai pas d’amis. Mais quel bonheur de pouvoir faire ce voyage à mon rythme, manger ce que j’ai envie et quand j’ai envie sans me justifier.

     

    Et finalement, la plupart des personnes, on finit par m'avouer qu'il ne serait pas capableA la recherche du bonheur - Kyoto de faire ce que je fais. D'autre, après m'avoir taquiné sur le fait que je n'avais pas peur de voyager seul, ont été les premiers à me demander de leur envoyer des nouvelles pendant mon séjour. Pour tout vous dire, en préparant le voyage, je n'ai jamais pensé une seule fois à la peur. Pourtant, en France, je flippe pour un rien, je ne sors pas beaucoup. Alors, je comprends que cela en ai étonné beaucoup. Pendant mes deux voyages, je ne me suis jamais sentie en insécurité, même perdu au milieu des champs de riz à Jeju. Tout était tellement source de découverte et d'apprentissage. Bon, aussi, j'ai voyagé dans deux pays qui sont réputés pour être ultra sécurisé ! Mais vous savez, une semaine avant que je parte au Japon, une Française de ma région, qui y voyager seul a disparu dans l'une des villes que j'allais visiter. Quelques semaines avant que je parte en Corée du Sud, la Corée du Nord faisait des essais nucléaires… Autant vous dire que ma famille a très certainement eu peur pour moi.

     

    D'ailleurs, la deuxième remarque qui m'est beaucoup revenu, surtout de la part de ma famille : je ne t'imaginais pas faire ça, tu es tellement timide et réservé, je ne pensais pas que tu en serais capable. Et bien, moi non plus, mais plus j'entendais les autres faire ce genre de remarque est plus j'avais besoin de leur montrer qu'être timide ne t'empêche pas d'avancer ! Et puis si on veut réaliser ses rêves, il faut se bouger les fesses. Je n'ai pas économisé et rêver de ces voyages pendant des années pour que ça reste dans ma tête. Bien sûr, j'avais des petites appréhensions au fur et à mesure qu'on se rapprochait de la date fatidique, mais je les comble en travaillant énormément mon voyage.

     

    ~ Préparation ~

     

    A la recherche du bonheur - JejuIl y a des choses qui me paressent tellement logique, mais je me suis rendu compte avec certain collègues que ça l'était pour moi, mais pas pour tout le monde. Je vais donc essayer de vous montrer comment je prépare ce genre de gros voyage en solo, en espérant rien oublier. Ce n'est en aucun cas une notice ou une règle à suivre, chacun à sa propre façon de voyager. Mais je trouvais ça sympa de vous montrer comment en préparant bien, je comble la plupart de mes peurs.

     

    Une fois la période choisie et le nombre de jours du voyage décidé, j'ai réservé mes billets d'avion. Pour éviter tout stress et fatigue inutile, je choisis généralement des billets en direct entre la France et ma destination. Il y a à peu près 11h de vol en prenant en direct pour le Japon et une heure de moins pour la Corée du Sud, si vous rajoutez des escales, en plus d'être long, on perd des jours sur nos vacances. Au retour de Corée du Sud, mon avion est resté un long moment bloqué sur le tarmac avant de décoller, ce qui rallonge encore le temps de voyage ! Et je dois avouer que j'ai préféré les trajets où mon avion part le soir parce que ça revient à une soirée normal. Vous mangez, vous regardez un ou deux films puis dodo et quand vous vous réveillez, il ne reste plus beaucoup de trajet ! Il m'a fallu une bonne semaine pour me remettre du décalage horaire et de l'avion à mon retour. J'ai très peu dormi la nuit avant mon retour en France, puis j'ai pris l'avion à 11h du matin pour arriver à 16h en France. Et puisqu'il n'était pas tard, je me suis sentie fatigué que vers la fin du trajet ! Je ne vous raconte pas la fatigue puisqu'en sortant de l'avion je devais encore attendre le train.

     

    La partie de la préparation que j'aime le plus, mais également celle qui me prend le plusA la recherche du bonheur - Tokyo de temps est celle qui suit. Il s'agit bien entendu de choisir les villes que l'on souhaite visiter ! J'essaye de prendre en compte le transport, comment je vais me rendre de ville et en ville, mais également comment se déplacer dans la ville. En fonction, je ne réserve pas la même chose : carte de métro (billets de métro), billet de train, d'avion ou location de voitures (jamais fait pour le moment). Je dois aussi choisir ce que je compte faire dans telle ou telle ville afin de savoir combien de jours y passer. Autant vous dire, c'est le moment où vous tournez tout en boucle dans votre tête afin d'optimiser votre temps là-bas. Pour la Corée du Sud, je n'ai pas pu faire toutes les villes que j'avais prévues puisque je suis tombée pendant leurs vacances et c'était donc difficile de faire certaines réservations… J'ai donc vu Séoul, Busan et l'ile de Jeju pour la Corée du Sud et TokyoNikko, Niigata, Osaka, Kyoto, Nara, Himeji, Hiroshima et Miyajima pour le Japon. Je me suis beaucoup déplacée en train lors de ce second voyage alors que du coup pour mon premier voyage, j'ai plus utilisé l'avion.

     

    Une fois que c'est décidé, je peux réserver les hôtels et les titres de transport (si réservation possible). Je ne dors pas forcément dans toutes les villes que je visite. Par exemple, pour le Japon, j'ai visité 9 villes différentes, mais je n'ai dormi que dans 4. J'ai dormi à Osaka, mais j'ai visité sur une semaine en plus de cette ville Kyoto, Nara, Himeji parce que le logement y était moins cher et que les autres villes étaient faciles d'accès avec le train (30min pour rejoindre Kyoto). Même si je pars seule, je n'ai pas envie de dormir en dortoir ou chambre du genre. Beaucoup adorent ça, mais moi, j'aime avoir mon petit nid douillet pour me reposer après une longue journée. Je choisis donc généralement de petite chambre avec salle de bain priver qui possède un frigo pour pouvoir y mettre mes bouteilles d'eau et des trucs à manger quand je ne veux pas sortir manger. J'aime avoir un petit confort. Au Japon, si vous décidez de faire comme moi, c'est-à-dire, de visiter plusieurs villes et de beaucoup utiliser le train, il est peut-être plus rentable de prendre un JR-PASS, un peu chère à l'achat, mais souvent vite rentable, car vous pourrez prendre les trains et métro des lignes JR en illimité.

     

    A la recherche du bonheur - JejuIl y a quelques petites dépenses qui viennent se rajouter, mais qui aide bien dans certains cas. J'achète toujours avant de partir une carte sim du pays avec uniquement des données mobiles pour pouvoir avoir accès à internet dès que je pose le pied au sol. Avoir accès à une carte, à un traducteur ou bien informer les proches qu'on est bien arrivé est quelques choses de primordiale pour moi. Pendant mes voyages, j'ai rencontré plusieurs fois des personnes qui n'avaient pas fait cela et bien ils le regrettaient parce qu'il était obligé de tout prévoir le soir avec la wi-fi de l'hôtel, mais la journée, ils passaient une partie de leur temps à chercher leur chemin. J'ai même dû montrer le chemin à d'autres vacanciers à certains moments ! Je prends aussi généralement une assurance voyage en plus d'une petite trousse de secours, parce qu'on ne sait jamais ce qui peut arriver. Les patchs anti douleur, c'est la vie et je vous dis ça en connaissance de cause puisque j'ai fait claquage et tendinite pendant mes voyages et ces petits machins peuvent vraiment soulager.

     

    Si vous partez dans les mêmes pays que moi, je ne peux que vous conseillez de prévoir du liquide ! En France, je suis habituée à utiliser ma carte bancaire pour tout et n'importe quoi, mais là-bas, je me suis souvent retrouvée à payer beaucoup de choses en liquide que ce soit visite ou petit restaurant. Certains petits cafés ne prennent pas non plus la carte. Par exemple, pour mon dernier jour au Japon, il ne me restait plus de yens et les seuls endroits où je pouvais manger, c'était les grosses chaînes.

     

    A la recherche du bonheur

     

    Je regroupe toutes mes recherches et travaux dans un petit carnet que j'emporterais avec moi partout. J'y note jour par jour ce que je vais faire. Pour chaque visite, je note l'adresse, comment m'y rendre depuis mon hôtel ou depuis la visite précédente, les horaires d'ouvertures, le prix et les jours de fermeture. Il m'arrive aussi de noter quelques adresses de restaurant ou de plat que j'aimerais goûter. Je sais que ça peut paraitre fou d'autant préparer, mais c'est comme ça que j'aime le faire, en plus, ça me permet de voyager et de patienter avant le vrai départ.

     

    J'ai rencontré un couple qui ne préparait pas et qui, après avoir galéré à trouver un endroit, s'était rendu compte qu'il était fermé ce jour-là. Une demi-journée de perdu ! Je ne sais pas vous, mais moi, le temps pendant mon voyage m'est trop précieux pour le perdre inutilement. Certains apprécient de rien prévoir et choisir au jour le jour quoi voir ou faire, peut-être que ça fonctionne, mais j'aurais trop peur d'avoir des regrets. Déjà qu'en préparant, je ne peux pas voir tout ce dont j'ai envie.

     

    A la recherche du bonheur

     

    Vous savez également que je suis une grande fan de TVXQ! et que j'ai eu la chance de pouvoir les voir lorsque chacun de mes voyages. Je dois vous avouer que ça me paraissait tellement irréalisable que je n'y comptais vraiment pas. Et puis la même chose ses passés pour les deux fois, j'ai réservé mon avion, mes hôtels et pendant que je préparais la liste des villes que je voulais voir, ils annonçaient des concerts dans le pays où j'étais ! Je ne sais pas si vous vous rendez compte, que rien que pour qu'il y ait une date de concert pendant votre voyage sans l'avoir prévu, il faut avoir une sacrée chance. La partie la plus difficile commence après que l'espoir soit venu, comment avoir des places.

     

    Pour le concert en Corée, je me suis levée à 5h du matin pour pouvoir accéder à la vente des global package proposer par le SM presque unique moyen pour les fans étrangers d'avoir une place. Ça comprend, l'hôtel, le concert, visite du smtown (boutique, café, …), quelques cadeaux et transport. Pour cet événement-là, il proposait même un outil pour que tout ce que dirait le groupe soit traduit pour vous. Autant vous dire, qu'il faut être au taquer pour avoir une place ! Au Japon, ce sont des loteries pour les billets, mais il faut toujours une résidence au Japon et parfois même une carte bancaire japonaise pour que ça passe. Étant membre du fan-club Bigeast, j'ai pu participé aux loteries du fan-club qui ont été un échecs, mais heureusement pour moi, les Bigeast sont de véritable amours et elles m'ont aidée pour avoir une place pour une des dates où j'y étais en plus de m'avoir offert pleins de petits cadeaux.

     

    Au final, je pense qu’il faut faire le voyage dont l’on rêve à sa façon, il n'y a que comme ça qu’il nous plaira. 

     

    ~ Et après ? ~

     

    A la recherche du bonheurJe dois avouer que je passe par plusieurs étapes de retour en France. La déprime d'abord, fini la découverte, fini la liberté, retour au boulot, il y a de quoi déprimé. Et puis ce qui me fait toujours bizarre, il y a tout un moment où j'ai l'impression que ça n'est jamais arrivé. Comme si j'avais lu un conte rendu de voyage de quelqu'un d'autre, mais que ce n'étaient pas mes souvenirs. Après, je passe dans une période où j'ai peur d'oublier et où je me rends compte que ce n'est déjà plus aussi nette dans ma tête. Je dois avouer que ça me terrifie d'oublier d'aussi beau souvenir. En plus d'albums photos, je me fais un carnet où j'y colle les billets d'entrer, des photos, où je marque quelques notes. J'adore faire ça, j'ai l'impression de faire durer mon voyage un peu plus. Une fois que j'ai surmonté tout ça et bien, c'est reparti, je cherche une prochaine destination.

      

    Je suis ressortie de ce premier voyage indéniablement grandi et libre. Comme si j'avais enfin brisé les chaînes invisibles avec lesquelles on m'avait accroché depuis bien trop longtemps. Alors, oui, à 25 ans, je vis seule, mais ça ne fait pas de moi quelqu'un de malheureux bien au contraire. Bien sûr, comme tout être humain, j'ai des coups de déprime, souvent amener par les remarques des autres, mais ça ne dure jamais bien longtemps. J'ai même retenté l'aventure il y a quelques mois, direction le Japon, pour mon plus grand bonheur. Et je dois vous avouer que je n'ai qu'une envie repartir parce que ça me rend heureuse.

     

    J'espère que cet article vous aura intéressé, je vous parlerais plus en détail de chacun de mes voyages lors de prochain article.

     

    A la recherche du bonheur

     

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Janvier à 16:52
    Luthien

    Merci pour cet article fort sympathique ! :)

    Je ne me risque pas encore à voyager dans ces pays mais c'est prévu pour un jour. Quand j'aurai le courage de vraiment y aller...?

    Je pense que ça dépend du type de vacances mais quand tu vas loin pour visiter, c'est sûr qu'il vaut mieux tout préparer pour en profiter un maximum !

    Tu as fait imprimer des carnets photos de tes voyages ?

      • Dimanche 20 Janvier à 20:44

        Je ne peut que te conseiller de te lancer ;) Peut être que mes prochains articles sur le voyage en lui même te donneront envie d'y aller ahahah

        Oui, si tu peut te permettre de voyager souvent, tu t'en fou peut être de passer à côté de certains truc :o 

        Oui, la dernière photo c'est des albums photos que j'ai fait sur internet :) L'avant dernier (celui juste en noir) c'est moi qui est dessiné sur la couverture de mon carnet.

    2
    Dimanche 20 Janvier à 21:15

    Merci pour cet article où tu as mis beaucoup de toi :) ça m'a touché.

    Je me suis beaucoup reconnue dans ce que tu décris =) moi j'y vais accompagnée pour mon voyage au Japon, mais seulement pour soulager mes parents, over-protecteurs, mais honnêtement, j'aurai préférée le faire seule. Mais je me dis que ce sera la prochaine étape et le prochain voyage =)

    Comment on fait pour acheter en avance la carte sim du pays ????

    j'aime lidée du carnet ou tu notes toutes les adresses en détail

    Moi qui adore les cartes postales je compte en plus d'un carnet de voyage m'acheter une carte postale par jour et me les envoyer à moi même durant mon voyage pour avoir un carnet sous forme de carte postale hihi ^^

    Tellement chanceuse d'avoir vu TVXQ !!!!!!!! =) Je les avais vu au SMtown paris et ils étaient extra donc les voir en concert entier ce devait etre plus que génial !

     

      • Dimanche 20 Janvier à 21:37

        Je pense que mes parents auraient aussi aimé que je ne parte pas seul. Je sais qu'ils se sont beaucoup inquiété de me savoir seul si loin, mais parce que j'ai été si heureuse, ils ne l'ont pas montré. Je leur envoie des messages toute la journée pour leur montrer tout ce que je fait comme ça quand ils se lèvent, ils sont rassurés.

        Tu penses déjà au prochain voyage ? ;) je trouve que voyageais seul, c'est vraiment différent parce que tu n'as personne sur qui te reposer !

         

        J'avais cherché "data sim card japan" sur internet. Mais je vais t'envoyer le lien de celle que j'ai prise moi si tu veux. Je l'ai reçu en quelques jours, et arrivé dans le pays, il suffit de l'activer. Après, à plusieurs, je me demande si le pocket wifi ne serait pas plus rentable :o

         

        Merci, j'avoue adorer faire tout mes carnets lol

        En plus au Japon, tu trouves des cartes postales dans toutes les boutiques un peu touristique près des lieux de visite ! Même certain ticket d'entrer sont très beau, je montrerais ça dans le prochain article. C'est vraiment une chouette idée ! En plus, quand tu vas rentrer chez toi, tu pourras les redécouvrir !! 

         

        Vouiii, je sais que j'ai vraiment de la chance de les avoir vue deux fois, mais j'en veux encore plus ! C'est tellement énorme ! 

        Roo le smtown... le plus grand malheur de ma vie ce truc XD C'était pas longtemps avant mon bac alors ma mère avait dit non... je voulais tellement voir TVXQ!... J'ai attendu plus de 10ans pour les voir enfin.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :